En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8226-PHIMEY-002 - Chercheur post-doctorant en biologie structurale (H/F)

Chercheur post-doctorant en biologie structurale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 26 octobre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8226-PHIMEY-002
Lieu de travail : PARIS,PARIS 05
Date de publication : lundi 5 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut mensuel compris entre 2730 et 3145 euros selon l'expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous recherchons un(e) chercheur(e) post-doctorat(e) en biologie structurale fortement motivé(e) pour travailler sur l'étude structure/fonction des chaperons moléculaires Hsp70 et Hsp90 et de leur régulation par les cochaperons. Notre équipe s'intéresse aux mécanismes d'action des chaperons moléculaires lors du repliement, de l'assemblage et de la translocation des protéines. Ces chaperons moléculaires sont fortement impliqués dans de nombreuses pathologies humaines, comme le cancer ou les maladies neuro-dégénératives, ainsi que dans le phénomène de vieillissement. Ainsi, une partie de notre activité est consacrée à l'étude de leur mécanisme d'inhibition à visé thérapeutique.
Le poste est disponible immédiatement pour une durée de 24 mois et le salaire sera en fonction de l'expérience suivant le standard du CNRS.

Activités

Le projet combinera un large éventail d'approches allant de la biologie moléculaire et la biochimie à la biophysique et la cristallographie ou la cryo-EM. Le(la) candidat(e) retenu(e) devra produire et purifier les protéines recombinantes ainsi que leurs complexes, étudier leurs activités et leurs interactions et caractériser leur structure tridimensionnelle et devra :
- Participer à la conception du projet ;
- Développer les méthodologies ;
- Réaliser les expériences ;
- Analyser et communiquer ses données ;
- Rédiger des comptes rendus et des articles scientifiques.

Compétences

Le(la) candidat(e) devra être titulaire d'un doctorat en biochimie ou biologie structurale et avoir fait preuve d'une recherche productive. Il(elle) devra monter une bonne maîtrise des outils de biologie moléculaire, d'une expertise en production et purification de protéines et d'une solide expérience en cristallographie. Une expérience en cryo-EM serait un atout. Le(la) candidat(e) devra posséder d'excellentes compétences en matière d'organisation et de travail d'équipe, et être capable de s'exprimer en anglais, à l'écrit et à l'oral (la pratique du français n'est pas obligatoire).

Contexte de travail

La travaux seront menés au sein de l'équipe «Chaperons moléculaires et biogenèse des assemblages macromoléculaires » du Laboratoire de Biologie Moléculaire et Cellulaire des Eucaryote (UMR8226, CNRS - Sorbonne Université) à l'Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC) à Paris. L'institut est entièrement équipé de plates-formes technologiques de pointe en cristallographie, RMN, spectrométrie de masse, mur de visualisation et bio-informatique. Il est membre et a un accès privilégié au centre Parisien CACSICE (http://aria.pasteur.fr/cacsice; cryo-EM, RMN, etc.).
L'IBPC, créé en 1930 par la Fondation Edmond de Rothschild, a une vocation pluridisciplinaire pour promouvoir des recherches dans tous les domaines de la biologie et offre un environnement scientifique exceptionnel d'ouverture sur toutes les disciplines. Il bénéficie d'une localisation en plein cœur de Paris, au sein du quartier étudiant (Quartier Latin) et de la Montagne Sainte-Geneviève qui accueil la plus forte concentration d'institution de recherche de la ville.

Contraintes et risques

Des déplacements seront à prévoir pour l'accès aux rayonnements synchrotrons (ESFR, SOLEIL ou autres installations européennes).

On en parle sur Twitter !