En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8205-SEBBRI-001 - Post-doctorat caractérisation numérique du réseau poreux pour l'estimation des propriétés pétrophysiques et acoustiques (H/F)

Post-doctorat caractérisation numérique du réseau poreux pour l'estimation des propriétés pétrophysiques et acoustiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8205-SEBBRI-001
Lieu de travail : MARNE LA VALLEE
Date de publication : mardi 3 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2695€ (salaire brut mensuel) ; légèrement supérieur en fonction de l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Du fait d'environnements de dépôt variés et de processus de diagenèse souvent multiples et successifs, la microstructure des roches carbonatées est complexe et hétérogène. Il est alors difficile d'établir un modèle physique dans les carbonates qui puisse rendre compte de cette complexité à toutes les échelles (de l'échelle de la microstructure à l'échelle pluri-métrique). L'objectif de ce projet est d'établir un modèle quantitatif permettant de traduire l'hétérogénéité du « matériau carbonate » en descripteur(s) objectif(s) et fiable(s) de la microstructure qui pourrait permettre une évaluation de cette dernière en termes de célérité des ondes et modules élastiques. Une fois la microstructure bien définie, il sera alors possible de traiter des problèmes de changements d'échelles. Les modèles simplifiés (analytiques ou semi-analytiques) sont privilégiés dans ce travail. Ces modèles s'appuieront sur des descripteurs statistiques bien choisis de la microstructure.

La première partie de ce projet a déjà été traitée par un ancien doctorant de Total R&D Carb, en collaboration avec le Laboratoire de Mécanique des Solides (École Polytechnique) et le laboratoire Navier (École des Ponts). À l'issue de cette première phase, il apparaît que la connectivité est un paramètre déterminant, qu'il s'agirait maintenant de quantifier (en le complétant éventuellement d'une notion de tortuosité), en vue de l'intégrer dans un modèle d'homogénéisation. C'est l'objet du présent post-doc.

Les missions du candidat seront

- Poursuite des travaux de recherche sur le rôle joué par la connectivité des diverses phases
- Définition de descripteurs statistiques de la microstructure pertinents du point de vue de l'homogénéisation des propriétés mécaniques
- Extension aux propriétés acoustiques dans l'hypothèse où la longueur d'onde est grande devant les hétérogénéités du matériau
- Transfert de la méthodologie au partenaire industriel. En particulier, application à des roches carbonatées variées
- Rédaction d'articles scientifiques permettant de formaliser un certain nombre des méthodologies mises en place, en particulier
- génération de champs gaussiens seuillés
- quantification de la dépendance des propriétés homogénéisées vis-à-vis des fonctions de corrélation d'ordre 2
- prise en compte de la connectivité dans un schéma d'homogénéisation

Activités

- Activités classiques d'un chercheur
- Pas de responsabilités d'encadrement
- Pas d'activités expérimentales

Compétences

- Titulaire d'une thèse de doctorat ou diplôme international équivalent.
- Excellente connaissance de la théorie de l'homogénéisation des matériaux aléatoires en mécanique.
- Très bonne maîtrise du logiciel de calculs par éléments finis ABAQUS
- Des notions sur les méthodes calculs en champs complets par FFT

Contexte de travail

Il s'agit d'un projet de recherche en collaboration avec Total R&D Carb, dans la continuation d'une thèse intitulée Étude des propriétés élastiques effectives de matériaux avec microstructure : impression 3D, caractérisation expérimentale et numérique. À ce titre, des déplacements nombreux sont à prévoir au centre de recherches de Total R&D (voir ci-après).

Contraintes et risques

Il est prévu que le candidat passe la moitié de son temps au centre de recherches de Total R&D, à Pau (France).

On en parle sur Twitter !