En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8190-AURREB-004 - CDD Ingénieur de recherche H/F en informatique scientifique pour l'exploitation d'un instrument à bord de la mission spatiale BEPI-COLOMBO

CDD Ingénieur de recherche H/F en informatique scientifique pour l'exploitation d'un instrument à bord de la mission spatiale BEPI-COLOMBO


Date Limite Candidature : vendredi 4 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8190-AURREB-004
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : vendredi 13 novembre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2510 et 2694 € bruts mensuels selon expérience (grille CNRS)
Niveau d'études souhaité : Supérieur à bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre de la mission Bepi-Colombo des agences spatiales européenne et japonaise à destination de la planète Mercure, le LATMOS, laboratoire de recherche en sciences de la planète et de l'univers, est responsable de l'exploitation scientifique de l'instrument PHEBUS (Probing of Hermean Exosphere By Ultraviolet Spectroscopy), un double spectromètre optique dédié à la détection des faibles émissions lumineuses de l'exosphère de Mercure dans le domaine ultraviolet.
Pour venir en support à l'équipe projet, le LATMOS recherche un.e ingénieur.e de recherche en informatique scientifique pour d'une part contribuer au développement et à la validation d'outils d'aide à la planification des opérations de l'instrument ainsi qu'au traitement de ses données et d'autre part assurer un rôle opérationnel auprès des membres de l'équipe scientifique dans la programmation des observations scientifiques.

Activités

La mission de l'ingénieur.e recruté.e sera en tout premier lieu de tester, valider et contribuer à la maintenance évolutive et corrective :
- de la chaine de traitement de données existante (modules python + modules IDL existants à porter en python)
- des outils de vérification des séquences de télécommande pour opérer l'instrument (python).
Pour cela il/elle élaborera notamment des jeux de données d'essais et d'intégration, rédigera les rapports techniques de test et de validation, conformément aux spécifications de l'ESA.
L'agent pourra également être amené à développer de nouveaux outils en fonction des besoins opérationnels ou d'analyses scientifiques (IHM, analyses statistiques, traitement du signal...) définis par l'équipe projet.
Il pourra enfin avoir à charge la production et la gestion de l'archive locale des données.
En second lieu l'ingénieur.e recruté.e sera responsable de l'écriture des séquences de télécommandes de fonctionnement de l'instrument à partir des définitions des scientifiques.

Compétences

- Connaissance du langage Python et des librairies scientifiques de manipulation et de visualisation de données (numpy, matplotlib, pandas...) ainsi que des bibliothèques pour la manipulation de fichiers XML, le développement d'interface graphique utilisateur, l'analyse et la documentation de code...). Une connaissance du logiciel IDL serait un plus
- Connaissance d'outils de génie logiciel permettant la gestion de version (Git préférentiellement), l'intégration continue ou la revue de code.
- Connaissances des systèmes d'exploitation Windows et Unix (commandes de base et écriture de scripts).
- Connaissances en physique suffisantes pour interagir efficacement avec l'équipe scientifique (connaissances en astrophysique ou physique de l'atmosphère appréciées mais non indispensables)
- Connaissance minimum des méthodes mathématiques et statistiques utilisées par les techniques d'analyse des données scientifiques.
- Souci de la qualité́ et rigueur dans le travail
- Qualités relationnelles, aptitude à la communication
- Capacité́ de travail en interaction avec des équipes scientifiques et techniques
- Bon niveau en anglais (parlé et écrit)

Contexte de travail

Première mission européenne à destination de Mercure, Bepi-Colombo est le fruit d'une collaboration entre les agences spatiales européenne (ESA) et japonaise (JAXA). La mission est composée de 2 sondes spatiales qui se sépareront à l'approche de Mercure pour effectuer chacune leur mission scientifique sur leurs orbites respectives à partir de fin 2025. Lancée en octobre 2018, la mission poursuit actuellement sa phase de croisière vers Mercure. L'ESA est responsable de la sonde « Bepi », qui étudiera la surface, la composition géologique et l'exosphère de Mercure, avec à son bord l'instrument PHEBUS.
Le travail s'effectuera sous la responsabilité du responsable scientifique et du chef de projet de l'instrument PHEBUS, en collaboration étroite avec les ingénieurs contrôle-commande et système du projet, tout ceci dans un cadre international.

La personne recrutée pourra également être amenée à interagir avec d'autres membres de l'équipe scientifique locale, ainsi qu'avec les équipes de l'Agence Spatiale Européenne en charge de l'organisation des opérations des divers instruments à bord de la sonde MPO, ainsi que de la production et de l'archivage des données.

Des déplacements de courte durée en France et à l'étranger sont possibles (si les conditions sanitaires actuelles le permettent).

Le LATMOS est une unité mixte de recherche comprenant 210 personnes environ dont une soixantaine d'ingénieurs. D'un point de vue administratif et organisationnel au sein de l'unité, la personne retenue sera par ailleurs intégrée au département Informatique Instrumentale et Scientifique du laboratoire et pourra prendre part à son animation (réunions de département).

Informations complémentaires

Le CDD est financé par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES). Le contrat initial est de 1 an, renouvelable 2 fois.

On en parle sur Twitter !