En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8181-ANDKHO-001 - Chercheur - hydrogénation catalytique du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone (H/F)

Chercheur - hydrogénation catalytique du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8181-ANDKHO-001
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : lundi 6 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 27 mai 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3000-3050 euros bruts mensuel environ - expérience souhaitée < 2 ans après soutenance de thèse
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre d'un projet européen mené en collaboration avec plusieurs universités et partenaires industriels européens, les travaux de recherche porteront sur l'étude du mécanisme, des sites actifs et de la cinétique d'hydrogénation catalytique du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone pour la production d'oléfines par des techniques de pointe tels que operando et insitu, marquage isotopique et expériences cinétiques en régimes transitoire et continu.

Activités

La chercheuse/le chercheur :
- préparera des catalyseurs métalliques sur des supports d'oxyde et de carbone ;
- effectuera la caractérisation du catalyseur en utilisant une combinaison de diverses méthodes physico-chimiques (DRX, FTIR, TPR, XPS et EXAFS) ;
- procédera à l'hydrogénation du monoxyde de carbone et au dioxyde de carbone dans un réacteur à haute pression ;
- réalisera l'hydrogénation du monoxyde de carbone et du dioxyde de carbone dans les cellules FTIR, EXAFS, in-situ et opérando ;
- développera la méthode d'analyse des produits de la réaction catalytique par spectroscopie FTIR et par spectrométrie de masse ;
- effectuera des expériences cinétiques transitoires avec des marqueurs isotopiques ;
- effectuera une analyse quantitative des données cinétiques ;
- se déplacera pour assister aux réunions de projet et pour effectuer des travaux collaboratifs de courte durée dans des universités en Belgique et en France ;
- présentera les résultats obtenus en anglais et rédigera les rapports d'activités correspondants, les publications scientifiques relatives à ses travaux.

Compétences

Doctorat en catalyse ou en génie chimique
Maitrise de techniques de caractérisation des catalyseurs par des techniques in situ et operando
Expérience en cinétique des réactions catalytiques
Contexte des analyses MS et GC d'hydrocarbures et d'oxygénés
Aptitudes à la communication (orale, écrite, présentation)
Maîtrise de l'anglais, le français est facultatif.

Contexte de travail

L'Unité Catalyse et Chimie du Solide (UCCS, UMR 8181 CNRS) regroupe 105 chercheurs et enseignants-chercheurs, 32 personnels techniques et administratifs, une moyenne de 80 doctorants et 20 post-doctorants. L'unité dispose de plusieurs sites dans les régions de Lille et de Lens.
Le chercheur travaillera sur le site de Villeneuve d'Ascq à l'Université de Lille et à l'École Centrale de Lille. Les activités scientifiques de l'UCCS concernent trois domaines: la catalyse hétérogène et la catalyse et la chimie moléculaire, la chimie des solides. Au sein de l'axe "Catalyse hétérogène" et de l'équipe "Catalyse pour l'Energie", le chercheur travaillera sous la responsabilité du Dr Andrei Khodakov et du Dr Mirella Virginie.
La préparation des catalyseurs s'effectuera dans les laboratoires du Hall pilote catalyse ou à l'école Centrale de Lille. La partie catalyse par spectroscopie FTIR et les expériences cinétiques transitoires avec des marqueurs isotopiques s'effectueront au bâtiment C3 (à côté du Hall pilote). Le travail sera organisé par campagnes dans l'un ou l'autre des deux bâtiments.
Dans le cadre du projet européen, le candidat(e) participera aux réunions d'avancement organisées à Lille ou dans les autres laboratoires partenaires en Belgique au cours desquelles elle / il présentera ses résultats. Le cas échéant, elle / il sera également amené(e) à participer à des congrès nationaux ou internationaux pour présenter les résultats obtenus.

Contraintes et risques

Le chercheur / la chercheuse travaillera avec des réacteurs sous pression. Autres risques : exposition aux produits chimiques, aux gaz, aux isotopes stables et aux rayons X dans l'environnement de travail (fluorescence des rayons X, diffraction des rayons X).

Informations complémentaires

Programme de coopération territoriale européenne Interreg V France-Wallonie-Vlaanderen

On en parle sur Twitter !