En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8180-ANNVAL-001 - Postdoctorat (H/F) en chimie des nanomatériaux

Postdoctorat (H/F) en chimie des nanomatériaux

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 12 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8180-ANNVAL-001
Lieu de travail : VERSAILLES
Date de publication : mardi 21 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 3 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743,70 et 3161,13 € bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le contexte de l'ANR DANthe, la mission sera d'élaborer de nouveaux nano-objets combinant la chimiothérapie avec un nouvel agent actif (polyoxometallate (POM) avec les thérapies photothermique (PTT) et photodynamique (PDT) pour obtenir un nouvel agent ayant des propriétés exaltées contre le cancer et les infections bactériennes.

Activités

Le futur post-doctorant sera en charge :
• de la préparation des nano-étoiles à partir de POMs réduits
• de mettre en place un dispositif expérimental pour mesurer la production d'oxygènes singulets de ces objets.

Compétences

Nous recherchons un chercheur motivé, enthousiaste et créatif ayant les compétences dans les domaines suivant :
• synthèse de nanoparticules
• caractérisation de nanoparticules (ICP, DLS, microscopies (MEB, TEM), spectroscopie infra-rouge, raman et électronique )
• une expérience en synthèse et caractérisation de complexes métalliques serait un atout
• une expérience dans la détection de l'oxygène singulet serait un atout
• une expérience dans le domaines des tests cellulaire serait un atout
• anglais courant (oral/écrit)
• rigueur scientifique, organisé et esprit d'équipe
• de l'expérience dans l'écriture de manuscrit scientifique

Contexte de travail

La recherche se déroulera à l'Institut Lavoisier de Versailles (dans le groupe MIM) de l'Université Paris Saclay en collaboration avec le LRS (Sorbonne Université, Paris).

On en parle sur Twitter !