En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8165-CHRDER-001 - (H/F) Post-doc en modélisation de la croissance tumorale et/ou physique statistique et/ou analyse d'images

(H/F) Post-doc en modélisation de la croissance tumorale et/ou physique statistique et/ou analyse d'images

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8165-CHRDER-001
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : vendredi 10 mai 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2700 et 3800 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste de chercheur(se) post-doctorant(e) débutant(e) est ouvert à partir du 1er septembre 2019 dans l'équipe Modélisation des Systèmes Biologiques (MSB) (2 enseignants-chercheurs) du laboratoire Imagerie et Modélisation en Neurobiologie et Cancérologie (IMNC). Le candidat participera aux projets de recherche de l'équipe, centrés sur l'étude théorique des processus de croissance tumorale, notamment dans le système nerveux central.

Activités

Le candidat participera à l'un ou à plusieurs des axes développés par l'équipe :
- l'analyse d'images issues de la numérisation des lames histologiques (échantillons de tissus extraits d'une tumeur par biopsie), avec développement d'une activité de machine learning,
- le développement logiciel autour de l'activité précédente, avec éventuellement valorisation industrielle,
- la modélisation mathématique de données cliniques (suivis de patients dans le cadre de collaborations avec des médecins) ou biologiques (expériences in vitro)
- la physique statistique (comportement de populations de cellules en interaction).

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat (idéalement en physique théorique), être intéressé par la biologie ou la médecine et avoir des compétences reconnues en programmation informatique. D'autres formations (informatique, mathématiques appliquées) seront également être considérés. Une bonne maîtrise de l'anglais parlé et écrit est essentielle.

Contexte de travail

Le laboratoire IMNC (CNRS, université Paris-Saclay et Université de Paris) incarne une ambition de recherches interdisciplinaires réunissant physiciens, biologistes et médecins autour de questions de neurosciences et d'enjeux thérapeutiques en cancérologie. Ses activités de recherche se structurent autour de trois volets principaux : la modélisation, l'imagerie et la radiothérapie.

Contraintes et risques

Pas de risque particulier à signaler.

On en parle sur Twitter !