En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8129-VINGAU-022 - chercheur en Modèles économiques de préservation de la biodiversité (h/f)

chercheur en Modèles économiques de préservation de la biodiversité (h/f)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 6 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8129-VINGAU-022
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 16 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2700 à 3900 € bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Elaborer un modèle théorique, relevant conjointement de l'économie mathématique et de l'écologie théorique, en partant du modèle séminal de Weitzman (The Noah's Ark Problem, Econometrica, 1989) et de la littérature qui a suivi, dans le sens de la prise en compte d'une interdépendance fonctionnelle entre espèces à l'intérieur d'un écosystème, plutôt que basé sur le critère d'espèces emblématiques tel qu'utilisé par Weitzman. L'attente est ici la publication d'un, au moins, article théorique dans une revue du domaine à haut niveau.

Le ou la chercheur/se postdoctoral, sur la base de ses compétences en simulation informatique avérées, testera son modèle à partir de données écologiques marines réelles. L'attente est donc ici une intégration entre ces travaux théoriques et de simulation numérique et la publication autour de ces travaux plus appliqués.

Activités

Les missions prennent place au sein d'un vaste projet européen: HORIZON-CL6-2021-BIODIV-01-03- BIOOCEAN 5D: « MARINE BIODIVERSITY ASSESSMENT AND PREDICTION ACROSS SPATIAL, TEMPORAL AND HUMAN SCALES ». Les interactions entre diverses équipes dans ce projet sont à prévoir, en particulier, autour de l'élaboration du modèle et sa simulation à partir de données réelles en écologie marine dont d'autres équipes sont expertes. Le superviseur en écologie théorique pourra faciliter ces internations. Outre la publication d'articles, des communications publiques dans le cadre des réunions du projet ou en dehors auront lieu.

Compétences

Le ou la candidat-e doit montrer des compétences de haut niveau dans un au moins des domaines suivants: mathématiques (analyse combinatoire, optimisation non linéaire); économie mathématique, écologie théorique + avoir des compétences avérées et avancées en simulation informatique. Ceci doit être attesté par des travaux ou positions préalables et des recommandations pertinentes.

Contexte de travail

Le chercheur postdoctoral pourra établir son point fixe sur l'un ou l'autre de deux sites et la recherche sera co-supervisée par deux PIs :

Institut Jean-Nicod UMR 8129 Ecole Normale Supérieure, Paris, équipe Environnement : concepts et normes, [contact : Sacha Bourgeois-Gironde : sbgironde@gmail.com]

Station d'Ecologie Théorique et Expérimentale, Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), Moulis, [contact : Jose M. Montoya, Directeur de recherche, josemaria.montoyateran@sete.cnrs.fr ]

On en parle sur Twitter !