En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8109-SYLDES-036 - post-doctoral·e en optique adaptative pour GRAVITY+ (H/F)

post-doctoral·e en optique adaptative pour GRAVITY+ (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 10 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8109-SYLDES-036
Lieu de travail : MEUDON
Date de publication : vendredi 29 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : selon expérience entre 2743€ bruts et 4339€ bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'équipe GRAVITY+ du laboratoire LESIA de l'Observatoire de Paris-PSL recherche un·e assistant·e de recherche post-doctoral·e pour diriger les travaux d'intégration du contrôleur temps réel (RTC) au sein de GPAO, le système d'optique adaptative extrême développée pour l'interféromètre du VLT (VLTI) dans le cadre du projet GRAVITY+. Le/la candidat(e) travaillera également à des études innovantes en optique adaptatives et sera membre du consortium GRAVITY+ ce qui lui donnera la possibilité de participer à l'exploitation scientifique de l'instrument. Le/la candidat(e) pourra disposer de 50% de son temps pour des recherches personnelles (instrumentales ou astrophysiques), en lien ou non avec le consortium au choix du post-doc. La personne retenue sera engagée initialement pour un an, renouvelable sur la base de performances satisfaisantes, de sorte à porter la durée totale du contrat à trois ans

Activités

Le LESIA développe le RTC de GPAO en collaboration avec l'ESO. Ce RTC sera déployé dès le début de l'année 2022 sur un banc de test installé au laboratoire Lagrange à Nice où il sera intégré avec le reste de GPAO pendant 18 mois avant d'être installé à l'Observatoire du Very Large Telescope de Paranal au Chili. Au total quatre unités seront produites pour équiper les quatre télescopes du VLT. Le (la) post-doc en poste sur le site de Meudon de l'Observatoire de Paris, sera amené(e) à effectuer plusieurs voyages à Nice puis à Paranal afin de diriger l'intégration du RTC sur le banc de test puis sa mise en service à Paranal, au sein du consortium GRAVITY+ et en lien étroit avec le reste de l'équipe système optique adaptative (OA) menée par le laboratoire IPAG de Grenoble avec des experts du LESIA, du laboratoire Lagrange, du CRAL à Lyon, du MPE (Allemagne, Garching) et de l'ESO (Allemagne et Chili).
Environ 50% du temps de travail sera dédié à des études innovantes requises par le projet GRAVITY+, qui pourront mener à publication, ainsi qu'à des tâches servant l'accès au télescope de la communauté et le support utilisateur dans le cadre du WP16 du programme pilote OPTICON-RadioNet européen (ORP) :
- Diriger les activités d'AIT et AIV de l'équipe RTC à Nice et à Paranal, y compris concevoir, exécuter et interpréter des tests.
- Trouver la meilleure position de l'étoile laser dans le champ en fonction des caractéristiques des objets à observer ;
- Quantifier l'effet du battement de la pupille et d'un défaut de centrage du miroir déformable (DM) sur la définition du piston ;
- Comprendre l'effet du filtrage mono-mode sur les statistiques observées du piston, et déterminer si il explique les résidus non-Kolmogorov inattendus ;
- Construire un modèle simplifié des performances en fonction du mode, de la séparation, des conditions atmosphériques et de la magnitude des objets afin de déterminer la meilleure stratégie d'observations pour des cas scientifiques spécifiques (noyaux actifs de galaxies, centre galactique, exoplanètes…). Ce modèle sera mis à disposition de la communauté à travers le logiciel Aspro2 publié par le Centre Jean-Marie Mariotti (JMMC).
Le reste du temps de recherche du post-doc pourra être consacré à des activités de son choix en lien ou non avec le consortium GRAVITY+ ou les équipes du LESIA, mondialement reconnues pour les activités instrumentales (OA, RTC) et astrophysiques (centre galactique, exoplanètes).

Compétences

Le/la candidat (e) devra être titulaire d'un doctorat dans le domaine de l'optique adaptative. Une expérience en informatique temps réel ou sur banc de test est souhaitée.
Fournir:
- un CV ;
- une lettre de motivation ;
- une liste complète de publications et une liste séparée de publications en premier auteur ou première autrice ;
- une attestation de diplôme de docteur ou, à défaut, la date de soutenance prochaine ;
- deux lettres de références

Contexte de travail

L'Observatoire de Paris-PSL est l'un des plus grands centres astronomiques au Monde avec plus de 650 personnels permanents sur un total de 1000 personnes. Il héberge le LESIA (laboratoire d'études spatiales et d'instrumentation en astrophysique, membre du consortium GRAVITY+). L'instrument GRAVITY et l'interféromètre du VLT (VLTI) ont transformé l'interférométrie optique avec des résultats spectaculaires sur le trou noir super-massif au centre de la Voie Lactée (cf. Prix Nobel de Physique 2020), les noyaux actifs des autres galaxies, et les exoplanètes. Avec les améliorations qu'il propose (suivi de frange hors-axe, AO extrême et étoile laser pour chacun des quatre unités de télescope (UT) de 8 m), GRAVITY+ ouvrira le ciel extragalactique à l'imagerie interférométrique à la résolution de la milliseconde d'angle, et donnera accès à des sources très faibles (K=22). GRAVITY+ mesurera la masse des trous noirs au cœur de noyaux actifs de galaxie au travers d'âges cosmologiques et obtiendra des spectres et orbites d'exoplanètes de grande qualité.
La contribution française, coordonnée par le LESIA, réunit les quatre laboratoires interférométriques français au sein d'un consortium international de première classe, dans une volonté d'implémenter et de tester les quatre unités du nouveau système d'AO hauts ordres. Le LESIA est responsable de plusieurs lots de travaux, incluant l'implémentation du contrôleur temps réel (real-time computer, RTC) de cette AO. L'IPAG (Grenoble) est responsable du lot de travail système AO, le Laboratoire Lagrange (Nice) hébergera le banc d'intégration et le CRAL (Lyon) participera aux développements logiciels.
Le (la) post-doc sera affecté·e au LESIA à l'Observatoire de Paris-PSL. Elle ou il travaillera principalement avec :
- Observatoire de Paris-PSL/LESIA: Thibaut Paumard, Roderick Dembet, Clémence Édouard, Yann Clénet, Éric Gendron
- Observatoire de Grenoble/IPAG: Jean-Baptiste Le Bouquin
- Observatoire de la Côte d'Azur/Lagrange: Florentin Millour, Olivier Lai
Elle ou il collaborera également avec les membres du consortium GRAVITY+ et l'ESO.

On en parle sur Twitter !