En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8085-NINSAH-003 - Postdoctorant / Postdoctorante (H/F) - Mobilités et migrations environnementales au prisme du genre au Mexique

Postdoctorant / Postdoctorante (H/F) - Mobilités et migrations environnementales au prisme du genre au Mexique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 25 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Postdoctorant / Postdoctorante (H/F) - Mobilités et migrations environnementales au prisme du genre au Mexique
Référence : UMR8085-NINSAH-003
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GUYANCOURT
Date de publication : mardi 26 mars 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2992 à 3431 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Sociologie et sciences du droit

Missions

La personne recrutée sur ce poste rejoindra le projet GENDEREDCLIMATEMIG mené au laboratoire PRINTEMPS, affilié à la composante Université Versailles Saint Quentin (UVSQ) de l'Université Paris Saclay. GENDEREDCLIMATEMIG est un projet de recherche financé par le Conseil Européen de la Recherche sur 5 ans (2023-2028). L'équipe du projet est composée de 3 chercheurs et chercheuses en postdoctorat, d'une personne en thèse, d'un project manager et du PI (voir ci-dessous pour une description du projet). La durée du poste est de 2 ans, avec la possibilité de prolonger le contrat d'une année supplémentaire (3 ans au total).

Le poste est à temps plein, le postdoctorant ou la postdoctorante, sera principalement chargé de mener les recherches au Mexique à travers des enquêtes de terrain auprès de personnes en situation de mobilité interne ou de migration internationale, en inscrivant ces recherches dans le cadrage du projet et des questions de recherche qui y sont attachées. Il/elle contribuera aux publications du projet en tant que co-auteur(e)/auteur(e) et sera soutenu(e) pour la diffusion des résultats de la recherche. La personne sélectionnée participera également aux séminaires et aux activités du centre de recherche PRINTEMPS.

Activités

-Préparation de l’enquête (au PRINTEMPS, de septembre 2024 à décembre 2024).
- Participer à des réunions préparatoires pour établir collaborativement des protocoles et des objectifs de recherche.
- Réaliser une revue de littérature multidisciplinaire pour le cas d’étude.
- Recherche préparatoire pour l’enquête de terrain et prises de contact.
-Participer à des formations préparatoires (par exemple, éthique de recherche).

-Réalisation d'une enquête de terrain qualitative (au Mexique, de janvier 2025 jusqu’à juin 2025)
- Conduire des entretiens, des groupes de discussion et des observations participantes.
- Organiser des ateliers selon une méthodologie participative.
- Participer aux réunions régulières du projet (en ligne pendant le travail sur le terrain)
- Participer à la co-production de rendus créatifs (qui peuvent prendre diverses formes, par exemple des vidéos, des photos, des podcasts, des romans graphiques, etc.).
- Organiser des missions de restitution pour présenter et discuter des résultats de la recherche avec les participants à la recherche.

-Diffusion des résultats de la recherche et participation aux publications (au PRINTEMPS, juillet 2025 à août 2026, voire août 2027).
- Présenter les résultats de la recherche lors de différentes conférences internationales.
- Rédiger des articles académiques avec d'autres membres de l'équipe (PI, Post-docs, PhD).
- (Co-)Organisation de panels de conférence.
-(Co-) Organiser un atelier international au Mexique dans le but de préparer une publication scientifique en collaboration avec des chercheurs basés au Mexique et dans la région.
-(Co-)organiser une série de séminaires en ligne sur les thèmes de GENDERECLIMATEMIG.
-Partager les réflexions sur le travail de terrain et les résultats de la recherche sous la forme d'articles de blog pour une plus large diffusion.
- Élaborer (avec le PI) des Policy Briefs à partir des résultats de la recherche.

Compétences

∙ Connaissances et compétences
- Doctorat en sciences sociales sur des thèmes liés au projet.
- Expérience précédente de conduite d’enquête qualitative, notamment au Mexique serait un plus.
- Capacité démontrée à mener des recherches ethnographiques, à utiliser des méthodes de recherche qualitative et à analyser des données qualitatives à l'aide d'un logiciel approprié.
- Expérience précédente de publication en anglais dans des revues à comité de lecture (en fonction du stade de la carrière).
- Un intérêt marqué ou une expérience de la recherche sur des thèmes liés au projet est souhaitable : études migratoires, études de genre, méthodes de recherche participatives.
- Anglais : Bonne maîtrise orale et écrite pour la recherche universitaire (C1).
- Espagnol : Solides connaissances pour les besoins de l’enquête de terrain.
- Français : Solides connaissances pour la participation aux activités du laboratoire PRINTEMPS.

∙ Compétences générales
- Capacité à travailler de manière indépendante et à contribuer au projet en tant que membre d'une équipe.
- Réactivité et bonnes aptitudes relationnelles.
- Capacité à organiser son travail et à gérer les priorités.
- Être rigoureux et précis dans son travail.
- Avoir le sens de l'initiative.
- Capacité à travailler dans un contexte multiculturel.

Contexte de travail

Le projet GENDEREDCLIMATEMIG étudie le rôle des facteurs environnementaux au sein des migrations internes et internationales, et leur articulation, depuis une perspective genrée et par le biais d'une méthodologie interdisciplinaire, comparative et participative.

Le centre de recherche PRINTEMPS est situé au 47 Bd Vauban, 78 280 Guyancourt. Possibilité de combiner télétravail et présence au bureau.

Contraintes et risques

- Travail prolongé sur écran

• Pendant le travail sur le terrain :
- Interaction avec différents interlocuteurs et des personnes en situation de vulnérabilité.
- Traitement d’informations confidentielles.
- Haut niveau d'autonomie.

Modalités de candidature :
(1) Lettre de motivation décrivant votre motivation et votre aptitude à occuper le poste (en anglais ou en français). Veuillez joindre jusqu'à 3 publications (dans le même pdf).
(2) CV et liste des publications.

Les entretiens se dérouleront en ligne en français et en anglais les 21 et 27 mai 2024.

Informations complémentaires

GENDEREDCLIMATEMIG est un projet de recherche financé par le Conseil Européen de la Recherche sur 5 ans (2023-2028) qui comprend plusieurs enquêtes qualitatives visant à étudier les facteurs environnementaux de la migration en prenant en compte les inégalités de genre dans leur dimension structurelle et les expériences genrées des personnes migrantes.

Le changement climatique affecte les moyens de subsistance par le biais d'événements soudains tels que les cyclones, les inondations et les ouragans, et de processus lents tels que la désertification, l'élévation du niveau de la mer et la salinisation de l'eau. À travers des études de cas sélectionnées sur trois continents, GENDEREDCLIMATEMIG cherche à faire la lumière, depuis une perspective attentive au genre, sur des dynamiques migratoires que les catégories administratives des régimes migratoires dominants ignorent et que les statistiques globales, en conséquence, n’appréhendent pas.

Le projet vise à produire des études de cas ethnographiques dans trois pays à revenu intermédiaire et centres régionaux de migration : le Mexique, le Maroc et la Malaisie. Ces trois pays occupent une position unique en tant que pays d'origine, de transit et de destination : ils connaissent des migrations internes induites par le changement climatique, une immigration internationale en provenance de plusieurs pays de leur région particulièrement touchés par le changement climatique, ainsi que des taux d'émigration importants. Le projet comprend également une étude multi-située portant sur la gouvernance des migrations climatiques au niveau international, avec une attention particulière portée aux initiatives multilatérales ainsi qu'aux propositions et initiatives politiques nationales qui résonnent dans les sphères transnationales.

GENDEREDCLIMATEMIG tente de saisir les traces moins visibles de la variabilité climatique dans les processus de prise de décision et les expériences qui façonnent les trajectoires migratoires. S'appuyant sur des ethnographies avec des personnes en situation de mobilité interne et de migration internationale dans des centres urbains qui cristallisent différents types de mobilités (Casablanca au Maroc, Mexico au Mexique et Kuala Lumpur en Malaisie), ce projet explore les migrations internes et internationales en contexte de changement climatiques et les inégalités genrées qui imprègnent ces mobilités.

Pour en savoir plus sur le projet : https://genderedclimatemig.cnrs.fr