En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8060-GUILEF-003 - Contrat postdoctoral : Nouveaux complexes de fer appliqués à l'activation de liaisons C-H (H/F)

Contrat postdoctoral : Nouveaux complexes de fer appliqués à l'activation de liaisons C-H (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 21 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8060-GUILEF-003
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 31 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 15 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2728 € à 4057 € brut mensuel selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le développement de nouvelles stratégies de fonctionnalisation de liaisons C-H catalysées par des complexes de métaux non nobles est un défi majeur en synthèse organique. A ce titre, nous avons récemment développé de nouveaux complexes de fer de bas degré d'oxydation (Fe(0) et Fe(I)) permettant d'activer une large variété de liaisons Csp3─H, Csp2─H et Csp─H, ce qui conduit à la formation de composés organofers particulièrement réactifs. Le but de ce projet est d'utiliser ces résultats préliminaires en vue de développer de nouveaux systèmes catalytiques conduisant à l'activation C-H d'hydrocarbures faiblement réactifs.

Activités

Une partie importante de ce travail sera consacrée à la synthèse et à la caractérisation des différentes espèces organométalliques impliquées dans ces transformations, ainsi qu'à la compréhension des mécanismes mis en jeu. Pour ce faire, la RMN paramagnétique, ainsi que les spectroscopies RPE et Mössbauer seront utilisées comme techniques de caractérisation.

Compétences

Profil recherché: un fort bagage en chimie de coordination et en synthèse organométallique est requis; une expérience doctorale en synthèse de composés sensibles à l'eau et à l'air est requise (manipulations de routine en atmosphère inerte en boîte à gants et ligne de Schlenk). Quelques connaissances en électrochimie moléculaire (voltamétrie cyclique notamment) seront appréciées. Ce travail sera mené en collaboration avec une doctorante du groupe; aussi une aptitude à mener un travail de recherche en équipe est-elle exigée. Aucune connaissance préliminaire en spectroscopies RPE et Mössbauer n'est exigée.

Contexte de travail

Ce travail sera mené en collaboration avec une doctorante du groupe; aussi une aptitude à mener un travail de recherche en équipe est-elle exigée. Le projet de recherche débutera à l'automne 2021 (septembre-octobre); ce contrat est financé par le projet ERC StG DoReMI. Site du groupe d'accueil (en construction) : https://lefevreresearchgroup.com/.

Contraintes et risques

Schéma de risque / contrainte classique en chimie de synthèse.

On en parle sur Twitter !