En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8006-FARZID-002 - H/F - Ingénieur-e en microscopie

H/F - Ingénieur-e en microscopie


Date Limite Candidature : lundi 17 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8006-FARZID-002
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : lundi 26 avril 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 510€et 3 194€. bruts/mois
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur-e en microscopie mettra en œuvre une ou plusieurs techniques expérimentales de microscopie conduisant à l'obtention de connaissances sur la microstructure des matériaux, les hétérogénéités chimiques et cristallographiques et éventuellement les mécanismes de déformations plastique et d'endommagement. Plus particulièrement, il ou elle utilisera les techniques de microscopie optique et microscopie électronique à balayage associée aux outils d'analyse d'imagerie (SE et BSE), d'analyse chimique semi-quantitative (EDS) et de cristallographie (EBSD). Il ou elle mettra en œuvre des essais mécaniques in-situ et participera potentiellement à la définition d'un projet d'achat d'un nouveau microscope.

Activités

• Définir un ensemble de protocoles expérimentaux, adapté à un matériau et aux finalités d'un projet scientifique
• Effectuer ou superviser la conduite des observations, expériences, traiter les données expérimentales, interpréter les résultats en relation avec les objectifs de recherche
• Former et assister les utilisateurs sur les principes et la mise en oeuvre d'une ou plusieurs techniques de caractérisation
• Gestion de la maintenance des microscopes (contact avec les fournisseurs ou le SAV, passage de commande consommables), gestion et résolution des pannes
• Gestion de la plateforme de préparation d'échantillons en lien avec une assistante ingénieure
• Participation éventuelle à la définition d'un projet d'achat de microscope électronique (rédaction d'un cahier des charges ; réalisation d'essais comparatifs entre différents fournisseurs ; définition de grilles de tests multi-matériaux ; organisation de réunions avec les fournisseurs ; suivi de projet)
• Diffuser et valoriser ses résultats sous forme de rapports techniques, publications ou communications

Compétences

Connaissances

 Sciences des matériaux (connaissance approfondie en alliages métalliques et connaissance de base en polymères et composites)
 Si possible : Mécanique des matériaux (mécanismes de déformation plastique et d'endommagement)
 Méthodes et techniques de caractérisation des matériaux (connaissance approfondie)
 Connaissance en microscopie électronique à balayage et en imagerie
 Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Compétences opérationnelles
 Maîtriser une ou plusieurs méthodes et techniques de microscopie optique et électronique à balayage (SE, BSE, EDS, EBSD)
 Maîtriser une ou plusieurs méthodes de préparation de surface des matériaux
 Maîtriser une ou plusieurs méthodes d'analyse quantitative de données issues de la microscopie
 Rédiger un rapport technique

Contexte de travail

Le travail s'effectuera au laboratoire Procédés et Ingénierie en Mécanique et Matériaux (PIMM), Unité Mixte de Recherche (UMR) possédant trois tutelles : Arts et Métiers Sciences et Technologies - ENSAM, le CNRS et le CNAM. Le PIMM est situé dans Paris intramuros, sur le campus de l'ENSAM au 151 Boulevard de l'Hôpital 75013 Paris et sur le campus du Cnam au 2 rue Conté 75003 Paris.
Le laboratoire PIMM est reconnu nationalement et internationalement. Un de ses chercheurs a obtenu la médaille d'argent du CNRS en 2018 et le PIMM collabore à 11 projets européens dont 1 ERC. Il a également de nombreux partenaires industriels. L'effectif du laboratoire est de 150 personnes.
L'UMR rassemble une vaste gamme de spécialistes allant de la mécanique des matériaux et des structures à la métallurgie et la chimie des polymères, des procédés de mise en forme et d'assemblage aux méthodes avancées de la simulation numérique. Les recherches sur les procédés laser et les procédés de mise en forme des polymères s'appuient sur un vaste ensemble de moyens expérimentaux. Les recherches menées visent à répondre aux enjeux de l'industrie du futur et de développement durable.

Au sein du PIMM, la personne recrutée travaillera au sein de l'équipe de recherche Comportement et Microstructure des Métaux (COMET). L'équipe est constituée de 10 enseignants-chercheurs, 2 ingénieurs de recherche, 1 ingénieur d'études et une vingtaine de doctorants et post-doctorants. Elle travaille sur les analyses micromécaniques à la fois expérimentales et de modélisation pour faire le lien entre les mécanismes locaux de déformation et d'endommagement, la microstructure et le comportement effectif à l'échelle macroscopique. Elle s'intéresse en particulier aux microstructures fines polycristallines issues de fabrication additive d'alliages métalliques, aux domaines de la fatigue à très grand nombre de cycles et à la fragilisation par les métaux liquides mettant en jeu des mécanismes de microplasticité et de propagation de fissure pour prédire les durées de vie et à l'architecturation des matériaux à différentes échelles (biomimétisme, matériaux cellulaires, nanostructuration par déformation sévère) pour augmenter la performance des matériaux. L'ingénieur-e recruté-e sera sous la responsabilité hiérarchique du responsable d'équipe. Il/elle travaillera en équipe en apportant ses compétences dans les observations et analyses quantitatives des microstructures.

Contraintes et risques

Néant

On en parle sur Twitter !