En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8000-PHIMAI0-006 - Postdoctorat (H/F): Analyse de mélanges biologiques complexes par spectrométrie de masse, mobilité ionique et infrarouge

Postdoctorat (H/F): Analyse de mélanges biologiques complexes par spectrométrie de masse, mobilité ionique et infrarouge

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8000-PHIMAI0-006
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 1 août 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : environ 2500-3000 brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Développer une nouvelle méthode analytique basée sur la spectrométrie de masse et la mettre œuvre pour l'identification et la quantification de biomarqueurs de maladies métaboliques.

Activités

Développer et adapter une nouvelle méthode analytique reposant sur le couplage de spectrométrie de masse, de séparation par mobilité ionique et d'identification par activation infrarouge ;
Participer au développement et à l'adaptation de modules de mobilité ionique, en collaboration avec une équipe technique ;
Adapter les procédures et les conditions de préparation des échantillons ;
Analyser, exploiter, valider et interpréter les résultats ;
Diffuser les résultats ;
Participer à la formation et à l'encadrement des utilisateurs ;
Diagnostiquer les dysfonctionnements des appareils.

Compétences

Formation générale en Chimie ou Biochimie et spécialisation (doctorat ou équivalent) en chimie analytique ;
Expérience requise en spectrométrie de masse ;
Expérience souhaitée avec une technique de séparation de type chromatographie, mobilité ionique, …
Pratique des outils mathématiques et informatiques nécessaires au traitement de données ;
Formation et pratique des techniques de préparation d'échantillons ;
Maîtrise des outils de recherche bibliographique ;
Bonne connaissance de l'informatique de pilotage d'appareillage et d'acquisition de données ;
Capacité de raisonnement analytique ;
Anglais niveau B2.

Contexte de travail

Le projet de recherche sera mené au laboratoire d'accueil, le laboratoire de Chimie Physique (LCP), sous la responsabilité de Philippe Maître, directeur de recherche CNRS. L'équipe de recherche est actuellement constituée de deux doctorantes, un maître de conférence, un chercheur invité et un directeur de recherche. Cette équipe fait partie du groupe RISMAS, un des 4 groupes scientifiques du LCP. Deux plateformes du LCP seront utilisées : SMAS et CLIO.

Un support technique en spectrométrie de masse (1 IE CNRS), conception et fabrication mécanique (1 AI CNRS) et électronique (1 AI CNRS) sera assuré.

Le projet de recherche est cofinancé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour deux ans. Il s'inscrit dans le cadre d'une collaboration avec l'équipe de Jean-François Benoist, professeur à l'Université Paris-Sud affecté dans l'unité PROTECT (Univ. Paris Diderot) et responsable du laboratoire d'analyse de biochimie clinique à l'hôpital Robert Debré.

Des réunions de coordination entre les deux partenaires basée sur des présentations des membres des deux équipes auront lieu à un rythme bi-mensuel.

Le LCP est une unité mixte de recherche (UMR 8000) de l'Université Paris-Sud et du CNRS, localisée sur le campus de la Faculté des Sciences d'Orsay (Bât. 349, 350 et 201), avec un effectif d'environ 130 personnes, dont 80 permanents. Les missions du LCP sont de (i) mener des recherches fondamentales de physico-chimie en phase condensée, en phase gazeuse ainsi qu'en physico-chimie du vivant, (ii) développer des méthodologies innovantes, aussi bien expérimentales que théoriques, (iii) contribuer à la valorisation des développements instrumentaux et théoriques, (iv) assurer le fonctionnement des plateformes CLIO, ELYSE, SMAS et source gamma, (v) contribuer à l´enseignement de la chimie-physique à l'Université Paris-Sud.

On en parle sur Twitter !