En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7638-FLOBEA-001 - "Contrat post-doctoral sur la reconstruction et l'analyse avec le detecteur HGCAL dans l'expérience CMS" (H/F)

"Contrat post-doctoral sur la reconstruction et l'analyse avec le detecteur HGCAL dans l'expérience CMS" (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7638-FLOBEA-001
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : jeudi 19 septembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2695 et 3108€ bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le groupe CMS du LLR est fortement impliqué dans le développement du futur calorimètre à haute granularité (HGCAL) pour la phase 2 du LHC et notamment à la conception de la structure mécanique, des primitives de déclenchements. Il participe aussi au tests systèmes des prototypes et à l'analyse des campagnes de test en faisceau.
Le détecteur HGCAL a été conçu pour une reconstruction de type flux de particules (Particle Flow). Des approches innovantes doivent être imaginées pour exploiter au mieux l'extraordinaire granularité (6M de canaux) et les capacités de mesure en temps afin d'optimiser la séparation du signal et du bruit de fond de l'empilement. Le tout en restant dans un budget raisonnable de temps de calcul.
Le/la candidate sélectionné.e contribuera au développement de la reconstruction locale hors-ligne du détecteur HGCAL et de l'algorithme de flux de particules. Il ou elle participera aux analyses prospectives sur la production de paires de bosons de Higgs au LH-LHC au sein du groupe, dont l'expertise dans l'étude du secteur du boson de Higgs est ancienne et reconnue.
Dans la mesure où des techniques avancées d'intelligence artificielle (IA) seront certainement appliquées, une bonne maîtrise de la programmation (python, C++) ainsi qu'une expérience ou du moins un intérêt fort pour l'IA seraient profitables.

Activités

Conception d'algorithmes
Analyse de données
Pulications de résultats

Compétences

- Bonnes compétences en physique des particules
- Expérience dans l'analyse de données et simulation
- Maîtrise des outils logiciels de la physique des particules (C++,python..)

Contexte de travail

Le laboratoire Leprince-Ringuet est une unité mixte CNRS-École polytechnique. Le groupe fait partie des membres fondateurs de l'expérience CMS. Il a conçu le système de déclenchement du calorimètre électromagnétique (ECAL) et est responsable de son opération. Il a également contribué au design de la mécanique du ECAL et de l'électronique front-end.
Le groupe est impliqué dans la reconstruction et l'identification de particules au sein des groupes de physiques responsables des électrons et des taus. Il a d'ailleurs a participé au développement de l'algorithme de flux de particules de CMS.
C'est également un acteur majeur de l'étude du boson de Higgs au sein de CMS (détermination des propriétés, HH production et auto-couplage), du secteur électrofaible (di-bosons, triple gauge couplings, etc.) et dans la physique des ions lourds.
Le groupe est fortement engagé dans le développement et la construction du futur calorimètre à haute granularité (HGCAL) pour la phase 2 du LHC.

Des déplacements réguliers au CERN (Genève) sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !