En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7636-FREAUG-013 - Post doctorat au PMMH (H/F)

Post doctorat au PMMH (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7636-FREAUG-013
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 3 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 5 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2696 et 3800 euros bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre d'un projet de recherche collaboratif entre des physiciens au PMMH-ESPCI UMR7636 Laboratoire Gulliver UMR 7083 « Bactéries confinées dans des gouttes: un bain thermique actif modèle », financé par l'Institut des Sciences de l'Ingénierie et des Systèmes (INSIS) du CNRS pour une durée de 12 mois.
Dans un bain de particules actives, ou bain thermal actif, un objet passif subit une agitation, ressemblant à un mouvement brownien. Cependant, les propriétés diffusives, le comportement de mélange collectif et les possibilités d'auto-organisation confèrent aux objets passifs immergés de nouvelles propriétés, bien au-delà du mouvement brownien classique. Ce projet vise à explorer ces nouvelles propriétés à l'aide d'une population de bactéries motiles confinées dans des gouttelettes. L'objectif spécifique de ce poste postdoctoral est:
1-d'étudier le mouvement de fluctuation d'une gouttelette interne encapsulée à l'intérieur d'une plus grosse, contenant des bactéries en changeant systématiquement les rayons des deux gouttelettes.
2-caractériser le mouvement d'objets solides passifs de différentes formes dispersés dans une gouttelette contenant des bactéries.
Le résultat des mesures expérimentales sera comparé à plusieurs propositions récemment développées pour décrire les bains thermiques actifs dans le cadre de la thermodynamique stochastique hors équilibre.

Activités

Concevoir les expériences et techniques pour soutenir et faire avancer le projet de recherche.
Analyser et interpréter les données et résultats et faire la rédaction des rapports et publies scientifiques
Contribuer à la rédaction de projets scientifiques
Rédiger les articles scientifiques et assurer la veille scientifique du domaine
Présenter les résultats lors des réunions scientifiques internes, réunions des projets, et des congres scientifiques nationaux et internationaux éventuellement

Compétences

Nous recherchons un candidat motivé avec une expertise en microscopie optique et analyse d'images et une formation en physique statistique, en physique des liquides et/ou des systèmes complexes. Une connaissance pratique de la micro-fluidique et de la matière active est également un atout.
Capacité à communiquer à l'écrite et oral en anglais and français pour les rapports et réunions scientifiques du projet.
Capacité d'analyser et synthétiser les résultats scientifiques.
Autonomie avec une rigueur pour la méthodologie et la qualité.
Interprétation des données et traduction des résultats.
Ecriture des manuscrits scientifiques et projets de recherche.
Contexte de travail

Contexte de travail

Le poste est basé au Laboratoire PMMH situé sur le campus Jussieu de Sorbonne Université. L'équipe «Milieux granulaires et Fluides actifs » du PMMH dont le responsable est le Pr Eric Clément (Sorbonne Université). Le ou la post-doctorant(e) utilisera en outre le microscope confocal du laboratoire Gulliver sur le campus Vauquelin de l'ESPCI en relation avec Dr Teresa Lopes-Leon, CR au CNRS et aussi un dispositif de nano-impression 3D géré par le PMMH.
Le Groupe du PMMH a développé récemment une activité sur les processus physiques impliqués dans la nage et la motilité de micro-organismes comme les bactéries. Plus généralement, le laboratoire PMMH a développé un spectre très large d'activités à l'interface entre la physique et la mécanique qui inclue aussi des problèmes de biologie.
Le groupe de Gulliver est spécialiste de la matière molle des systèmes actifs et des fluides complexes et en particulier, Térésa Lopez-Leon a développé des techniques d'encapsulation par méthodes de micro-fluidique.

On en parle sur Twitter !