En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7588-REMLAZ-001 - Post-doc (H/F) en science des surfaces et des matériaux

Post-doc (H/F) en science des surfaces et des matériaux

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 30 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7588-REMLAZ-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mercredi 9 juin 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 4 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : ~3000Euros brut
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La galvanisation est une méthode bien connue de protection des aciers contre la corrosion. Les contraintes environnementales d'allégement des automobiles poussent les sidérurgistes à développer des nuances d'acier ayant des propriétés mécaniques remarquables et contenant une large fraction d'éléments d'alliage légers. En dépit de l'atmosphère réductrice des fours, ceux-ci forment des oxydes à la surface des tôles d'acier lors des recuits de recristallisation. Ces films d'oxydes nuisent à l'adhérence du film protecteur de zinc car ce métal les mouille mal.

Dans ce contexte industriel, une collaboration est en cours entre un partenaire académique (Institut des NanoSciences de Paris) et le centre de recherche d'ArcelorMittal à Maizières-les-Metz. En utilisant des systèmes modèle, l'idée est de trouver des moyens de contourner ce problème d'adhésion. Le présent projet sur l'alliage Fe-Al vise à comprendre le rôle de l'environnement gazeux et de l'orientation cristalline sur le basculement de l'oxydation externe vers une oxydation interne et l'impact des oxydes formés sur la mouillabilité par le zinc. L'étude combinera une approche modèle de science des surfaces sur des monocristaux au-delà du gap de pression (INSP) et une approche de mouillabilité d'alliage modèle en atmosphère contrôlée (ArcelorMittal).

Activités

- Etude du processus d'oxydation de surfaces monocristallines (110), (100), (111) de Fe0.85Al0.15 et d'alliages polycristallins de l'ultra-vide jusqu'au millibar de pression; analyse par photoémission, microscopie tunnel et diffraction d'électrons lents
- Analyse structurale des films formés par diffraction X rasante
- Etude, en fonction de l'atmosphère et de l'état d'hydroxylation, du mouillage par des gouttelettes de zinc fondu
- Croissance et mouillage de films de zinc sur les oxydes superficiels vus par spectroscopie UV-visible

Compétences

- Doctorat en physique ou chime des matériaux obtenu sur la période 2019-2021
- Connaissance de l'environnement ultra-vide et des techniques associées (en particulier la photoémission et microscopie en champ proche)
- Connaissances des techniques de science des matériaux (en particulier la diffraction de rayons X)

Contexte de travail

Le contrat s'inscrit dans le cadre du Plan de Relance et le travail du post-doctorant se déroulera à cheval sur deux sites:
- Institut des NanoSciences de Paris, CNRS/Sorbonne Université, Equipe "Oxydes En Basses Dimensions",
- centre de recherche d'ArcelorMittal, Maizières-les-Metz (https://corporate.arcelormittal.com/)

On en parle sur Twitter !