En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7588-PAOATK-001 - Postdoc (H/F): Croissance épitaxiale de superréseaux chalcogénures pour des applications thermoélectriques

Postdoc (H/F): Croissance épitaxiale de superréseaux chalcogénures pour des applications thermoélectriques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 25 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7588-PAOATK-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : mercredi 4 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2744 et 3897 euro bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la post-doc aura comme objectif de synthétiser des couches minces par épitaxie par jets moléculaires et d'explorer leurs potentialités dans le domaine thermo-électrique.
La croissance de couches minces se fait en conditions loin de l'équilibre thermodynamique. Cela nous permet d'étudier des combinaisons des matériaux qui n'existent pas sous la forme de cristaux massifs et ainsi accéder à des structures originales. Le/la postdoc participera à l'optimisation de la croissance de superréseaux de matériaux chalcogénures lamellaires. Ces matériaux doivent conduire à une meilleure compréhension du transfert de charges entre différents matériaux lamellaires, et de la diffusion des phonons aux interfaces van-der-Waals. Ces travaux seront ensuite mis à profit pour manipuler indépendamment la conductivité thermique et les propriétés électriques des couches minces en vue d'optimiser leurs propriétés thermo-électriques.

Activités

Le /la post-doc sera impliqué(e) dans :
- L'optimisation de la croissance de superréseaux chalcogénures par épitaxie par jets moléculaires
- La caractérisation structurale des couches minces (par diffraction de rayons X, microscopie électronique en transmission…)
- La caractérisation des propriétés thermiques des couches minces par thermo-réflectance
- Les mesures de transport électriques et Seebeck des couches minces

Compétences

Requis :
- Solides connaissances expérimentales de la croissance des couches minces. Des compétences en épitaxie par jets moléculaires seraient un atout.
- Connaissances de base dans le domaine de la physique de la matière condensée et la diffraction par rayons X.
Appréciées :
- Expérience en mesures de transport (électrique et/ou thermique)
- Expérience en mesures optiques
- Expérience en fabrication de dispositifs en salle blanche.

Contexte de travail

Le travail sera réalisé à l'Institut des NanoSciences de Paris (INSP), dans le cadre de la Faculté des Sciences de Sorbonne Université, au sein de l'équipe «Croissance et propriétés de systèmes hybrides en couches minces ». Il s'inscrit dans un projet collaboratif entre plusieurs équipes de l'INSP et un institut voisin, l'Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC), tous localisés sur le site Jussieu de Sorbonne Université, au cœur du Paris.

On en parle sur Twitter !