En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7588-CHRBRU-001 - Poste de Post-doctorant à l'Institut des Nanosciences de Paris (H/F)

Poste de Post-doctorant à l'Institut des Nanosciences de Paris (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7588-CHRBRU-001
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : jeudi 1 août 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2695 and 3841 euros brut mensuel selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le candidat travaillera sur un projet de recherche en cours. Le projet porte sur l'étude de la supraconductivité combinée au couplage spin-orbite de type Rashba dans des monocouches cristallines 2D [1]. Ces monocouches atomiques supraconductrices seront utilisées comme plate-forme pour étudier les effets de désordre faibles contrôlés sur la supraconductivité 2D ou pour induire la supraconductivité topologique 2D [2,3]. Ce projet est financé par l'ANR RODESIS (Projet-ANR-16-CE30-0011).
[1] Remarkable effects of disorder on superconductivity of single atomic layers of lead on silicon, C. Brun et al. Nature physics 10, 444 (2014)
[2] Two-dimensional topological superconductivity in Pb/Co/Si(111), G. Ménard et al. Nature communications 8, 2040 (2017)
[3] Isolated pairs of Majorana zero modes in a disordered superconducting lead monolayer, G. Ménard et al. Nature communications 10, 2587 (2019)

Activités

- Le candidat travaillera en étroite collaboration avec des doctorants, des étudiants en master, des chercheurs permanents du CNRS et des ingénieurs.
- Les principales investigations expérimentales seront réalisées avec un STM à l'état de l'art, fonctionnant à 300 mK dans un champ magnétique élevé sous UHV.
- Un STM / AFM combiné équipé d'un aimant vectoriel (2T vertical, 1T horizontal) fonctionnant à 1,5 K sous UHV est en cours de développement et sera utilisé une fois complètement monté et testé. Un VT-STM couplé à une chambre de préparation sera disponible pour les études de croissance.
- Le groupe est en contact étroit avec les principaux théoriciens des domaines étudiés.
- Le laboratoire dispose de capacités techniques très fortes (MET, SEM, salle blanche, cryogénie, électronique, atelier d'usinage…).

Compétences

- Nous recherchons un chercheur postdoctoral talentueux et motivé intéressé par ce projet expérimental de physique de la matière condensée.
- Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en physique expérimentale de la matière condensée
- Le postulant doit posséder d'excellents antécédents expérimentaux en spectroscopie de supraconductivité ou en tunnel de balayage à basse température.
- Encadrement de doctorant ou stagiaire de master
- analyse/modélisation de données scientifiques
- Le/la candidate doit maîtriser l'écriture d'un article scientifique

Contexte de travail

Le candidat travaillera à l'Institut des nanosciences de Paris, laboratoire mixte de recherche université / CNRS situé à l'université Sorbonne à Paris 75005. Il / Elle sera intégré à l'équipe "Spectroscopie de nouveaux états quantiques" sous la supervision directe de Christophe Brun et Tristan Cren. Cette équipe est spécialisée dans la spectroscopie de systèmes supraconducteurs de basse dimension, de matériaux corrélés, de nanostructures mésoscopiques ou de matière topologique.

On en parle sur Twitter !