En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7564-MATETI-010 - Post-doc (H/F) - Batterie redox flow à haute densité de puissance

Post-doc (H/F) - Batterie redox flow à haute densité de puissance

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7564-MATETI-010
Lieu de travail : VILLERS LES NANCY
Date de publication : vendredi 31 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 15 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Le salaire brut sera compris entre 2 600 et 3 600 € par mois, en fonction de l'expérience du candidat.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Un poste de post-doctorat d'au moins un an est ouvert à un(e) jeune chercheur(se) motivé(e) par le domaine du stockage d'énergie électrochimique. Parmi les différentes technologies considérées pour le stockage des énergies renouvelables figurent les batteries à flux redox. Le principe des batteries à flux redox est que l'énergie électrique est stockée dans des électrolytes fluides. La charge et la décharge sont obtenues en faisant circuler l'électrolyte dans le réacteur. Le transfert de masse de l'électrolyte reste un problème et la recherche postdoctorale sera axée sur l'exploration de nouvelles électrodes poreuses pour des réactions optimales de transfert de masse et d'électrons avec des électrolytes pour atteindre une haute densité de puissance.

Activités

L'électrolyte classique au vanadium et les nouveaux électrolytes organiques émergents seront pris en compte pour l'évaluation des performances des matériaux. Des recherches seront menées dans le but d'adapter le processus de préparation/activation au niveau pilote.

Compétences

Le candidat doit avoir une solide expérience en électrochimie et/ou une première expérience dans le domaine des batteries. Une bonne expertise en spectroscopie d'impédance électrochimique sera appréciée. Une bonne connaissance de la modification des électrodes et/ou des matériaux au carbone sera prise en compte.
Le candidat doit maîtriser l'anglais et être indépendant dans la rédaction de rapports.

Contexte de travail

Les recherches seront conduites au Laboratoire de chimie physique et microbiologie pour les matériaux et l'environnement (http://www.lcpme.cnrs-nancy.fr)

On en parle sur Twitter !