En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7360-CATPIE-025 - H/F Post-Doc géochimie, géophysique ou hydrogéologie

H/F Post-Doc géochimie, géophysique ou hydrogéologie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 14 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7360-CATPIE-025
Lieu de travail : VANDOEUVRE LES NANCY
Date de publication : mercredi 23 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 7 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2833€ et 3257€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif général de ce Post-Doc est (i) de mieux comprendre l'impact des changements de niveau des eaux souterraines sur les mécanismes de rejet d'hydrocarbures dans un contexte de changement climatique (événements extrêmes), (ii) d'évaluer et de comparer la capacité de différentes méthodes de surveillance pour caractériser la distribution de saturation des contaminants pétroliers légers en phase non aqueuse (LNAPL) dans les sols (mesures piézométriques vs. géophysiques et sondes in situ).
Le travail du PostDoc repose sur une approche multi-échelles (échelle colonnes de laboratoire et de lysimètres) avec au cœur, un dispositif expérimental original couplant des mesures géophysiques indirectes et des mesures physico-chimiques in situ (via des sondes et des bougies poreuses) pour en évaluer la nature et la quantité de LNAPL mobilisé (phases pures, dissoutes et gazeuses). Des simulations numériques des flux multiphasiques et du transport des contaminants devront également être effectuées à des fins de comparaison avec les données expérimentales et d'identification des principaux mécanismes de libération des NAPL.

Activités

Le Post-Doc conduira des expérimentations au laboratoire LIEC, sur la plateforme de géochimie organique de GeoRessources (Faculté des Sciences et Technologies) et sur la plateforme expérimentale du GISFI (Homécourt) nécessitant des déplacements fréquents (nécessité du Permis de Conduire B). Dans le cadre de congrès / colloques scientifiques, le Post-Doc aura des déplacements hors UL à réaliser.
Mission 1 : Expérimentation sur colonne :
- Le Post-Doc devra mettre en place et réaliser des expérimentations en colonne de laboratoire et in situ (colonne lysimétriques)
- Il devra suivre pendant ces expérimentations les paramètres physico-chimiques et géophysiques dans le sol en zone saturées, insaturées et dans la zone de battement de nappe.
- Il devra, en collaboration avec le BRGM, assurer le traitement des mesures géophysiques sur le profil des colonnes
- Il devra collecter les solutions de sol et réaliser les analyses des contaminants en collaboration avec la plateforme de géochimie organique de GeoRessources
- Il devra réaliser la mesure des gaz libérés en utilisant des outils de mesure de terrain (microGC, GC-MS de terrain) connectés à des cloches à gaz.
Mission 2 : …. / Modélisation :
- Le Post-Doc devra, en collaboration avec le BRGM et GeoRessources, réaliser des simulations numériques des mécanismes de transfert et de dissolution des LNAPL aux différentes échelles
Activités associées :
- Le Post-Doc devra valoriser ce projet de recherche sous forme d'articles scientifiques et de communications dans des congrès internationaux.

Compétences

- Connaissances en géochimie organique appliquée aux sols pollués,
- Connaissances en hydrogéologie et géophysique : processus d'écoulement et de transport dans des milieux poreux,
- Expérience dans l'utilisation de logiciels de simulation commerciaux tels que Comsol Multiphysics,
- Très bonne capacité à rédiger et à transcrire les résultats en anglais,
- Autonomie dans la rédaction d'articles scientifiques.
- Bonne connaissance du matériel de suivi de terrain (piézomètres, bougies poreuses, sondes)
- Expérience de l'utilisation de colonnes de laboratoire
- Bon expérimentateur
- Méticuleux
- Excellentes compétences en communication écrite et orale,
- Bonnes aptitudes et motivation pour le travail d'équipe.

Contexte de travail

Le travail du Post-Doc sera réalisé principalement au Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux qui réunit une grande partie des forces lorraines en physicochimie environnementale, en bio-géochimie des sols et en éco-toxicologie intégrative et les met au service d'un objectif commun : « Comprendre et modéliser des écosystèmes continentaux fortement anthropisés » avec une vision élargie des processus écologiques et biogéochimiques depuis l'échelle colloïdale jusqu'à celle d'un bassin versant.
Le PostDoc s'intègre dans le projet de recherche BatMobile soutenu dans le cadre de l'appel à projet Ademe Gesipol.
L'encadrement du Post-Doc sera réalisé en étroite collaboration avec (i) l'UMR GeoRessources (expertise en hydrogéologique, en expérimentations en colonne, en géochimie organique et en modélisation des mécanismes de transfert et de dissolution des NAPL aux différentes échelles) et (ii) le BRGM (expertise dans le suivi géophysique (permittivité et résistivité) et la modélisation multiphasique (couplage des modélisations hydrogéologiques et géophysiques)).

Contraintes et risques

RAS

On en parle sur Twitter !