En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7360-CATPIE-007 - H/F Post-Doc en biophysique : étude multi-échelle de la toxicité de nanoparticule sur des microalgues

H/F Post-Doc en biophysique : étude multi-échelle de la toxicité de nanoparticule sur des microalgues

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 4 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7360-CATPIE-007
Lieu de travail : VANDOEUVRE LES NANCY
Date de publication : lundi 13 septembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 17 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2690€ et 3099€ bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Déterminer les mécanismes de réponses des microalgues face au stress nanoparticulaire, et ce via des mesures in-situ aux nano- et micro-échelles. Plus précisément, la microscopie à force atomique (AFM, en mode imagerie et spectroscopie de force) et la micro-spectroscopie confocale seront utilisées pour suivre la dynamique des processus bio-physicochimiques prenant place à la surface et dans le milieu intracellulaire des microalgues vivantes.

Activités

La méthodologie proposée permettra de suivre la répartition des NPs : l'adhésion à la biosurface, l'internalisation, et la compartimentation dans la cellule. Pour mieux comprendre le mode d'action des NPs, des liens seront établis entre les changements algaux induits par les NPs à l'échelle moléculaire, l'effet délétère des NPs à l'échelle cellulaire et des indicateurs de l'état physiologique des cellules à l'échelle de la population algale. Suivant l'évolution du projet, la (le) candidat(e) pourrait être impliqué(e) dans d'autres aspects de l'étude, comme l'application de microscopies sans marquage aux microalgues.
La personne sera en charge de réaliser des expériences, analyser ses données, écrire des rapports et des publications scientifiques, partager et discuter des résultats obtenus avec les membres de l'équipe, du consortium ANR, et possiblement lors de congrès nationaux et internationaux.

Compétences

-Très bonnes compétences en AFM et en biophysique
- Compétences et connaissances en photonique
- Bonnes connaissances en physico-chimie, science des colloïdes
- Forte motivation à travailler sur un projet interdisciplinaire, et aptitude à échanger avec différentes communautés scientifiques
- Des compétences en microbiologie seraient un plus mais ne sont pas obligatoires
- Anglais niveau B2

Contexte de travail

Le LIEC est une unité mixte de recherche (UMR 7360) créée en janvier 2013 dont l'objectif premier est de comprendre le fonctionnement des écosystèmes continentaux fortement perturbés par l'activité humaine, avec pour finalité leur réhabilitation. Dans ce but, nous mettons en œuvre une recherche interdisciplinaire alliant les concepts et méthodes de la minéralogie environnementale, de la science du sol, de l'écologie microbienne, de la physico-chimie colloïdale, de l'écotoxicologie, de l'écologie fonctionnelle.
Le projet proposé est subventionné par une ANR JCJC (ANATOMIC).

On en parle sur Twitter !