En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7346-ANNPOR-068 - Ingénieur en electronique H/F

Ingénieur en electronique H/F


Date Limite Candidature : lundi 20 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7346-ANNPOR-068
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : mardi 9 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2536 et 3219 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le Centre de Physique des Particules de Marseille (CPPM) est une unité mixte de recherche qui relève à la fois du Centre National de Recherche Scientifique (CNRS) et de l'université d'Aix-Marseille. Le CPPM est un acteur de premier plan dans la recherche en Physique des Particules, en Astroparticule et en Cosmologie observationnelle. Il est présent dans les plus grandes expériences de physique actuellement en cours ou en développement à travers le monde. A ceci s'ajoute un domaine interdisciplinaire, avec l'application des technologies de détecteurs à l'imagerie médicale. Le laboratoire compte environ 180 personnes (chercheurs/enseignants-chercheurs, ingénieurs/techniciens/administratifs, auxquels s'ajoute des doctorants et visiteurs étrangers).

L'équipe imXgam du CPPM est responsable du développement d'une carte d'acquisition dans le cadre du projet TEMPORAL, qui consiste en un spectromètre imageur de rayons gamma basé sur de l'imagerie temporelle pour le démantèlement nucléaire. Cette carte permet de lire simultanément 64 canaux SiPM et d'étiqueter en temps et en énergie les événements avec une résolution inférieure à 100 ps. Elle est dotée d'un FPGA Intel Arria 10, de circuits ASIC pour la lecture des SiPM et d'un système d'horloge d'une précision de 100 fs.

Activités

Le ou la candidat(e) retenu(e) aura la charge de poursuivre, avec l'ensemble de l'équipe, le développement du firmware FGPA, du software commande-contrôle de la carte ainsi que du software de calibration, d'analyse et de traitement de données des événements détectés par les SiPM. Ces développements utiliseront principalement les langages VHDL, Python et C++/Qt.
Le ou la candidat(e) sera accueilli(e) au sein du service électronique du CPPM, composé d'une vingtaine de personnes, qui possède un savoir-faire étendu dans la programmation des FPGA de la marque Intel/Altera et dans la conception de cartes d'acquisition à grande bande passante pour des expériences de physique des particules telles que celles menées au CERN.

Compétences

Le ou la candidat(e) devra disposer si possible de notions ou d'expérience sur les sujets techniques en relation avec les développements proposés :
o Techniques de conception en traitement du signal numérique ;
o Techniques de développement sur FPGA ;
o Protocoles de communication commerciaux (PCIe, Ethernet) ;
o Langages de description hardware (VHDL, Verilog, HLS, …) ;
o Langages informatiques (C, C++, Python, Qt,...) ;
o Outils de génie logiciel (git ou similaire) ;
o Mesures et test en laboratoire ;
o Bonne capacité rédactionnelle et de communication orale et écrit (français et anglais niveau B2) ;
Le ou la candidat(e) recevra si nécessaire des formations de mise à niveau dans les domaines précités.

Contexte de travail

Le Centre de Physique des Particules de Marseille est une Unité Mixte de Recherche (UMR 7346). Le laboratoire relève de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3), sous la double tutelle du CNRS et d'Aix-Marseille Université. Les recherches conduites au CPPM sont à la croisée des deux infinis — l'infiniment petit et l'infiniment grand — de l'étude des composantes élémentaires de la matière à l'exploration du cosmos. Pour cela, nous concevons et réalisons des systèmes de détection à la pointe de la technologie, opérant souvent dans des conditions extrêmes : sous la mer, dans l'espace ou sous la terre. La majeure partie de nos recherches se poursuivent au sein de collaborations internationales de premier plan et nos contributions sont mondialement reconnues. Nous participons à la formation des jeunes à la recherche et par la recherche, à l'enseignement universitaire, et à la valorisation de nos résultats.

On en parle sur Twitter !