En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7327-MARROU0-011 - Chercheur en biogéochimie des sols urbains H/F

Chercheur en biogéochimie des sols urbains H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7327-MARROU0-011
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : mercredi 16 septembre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 9 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2648 € et 3768 € bruts selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS, à l'ISTO (Institut des Sciences de la Terre d'Orléans), la personne recrutée fera partie de l'équipe Biogéosystèmes continentaux pour travailler dans le cadre du projet BIENSUR (BIodiversités microbienne et végétale en sols EN Sols URbains dans le cadre du "Plan zéro phyto") cofinancé par la Région Centre-Val de Loire.
Ce projet a pour objectif principal d'évaluer les effets de l'arrêt de l'utilisation de produits phytosanitaires et des techniques alternatives de gestion des espaces naturels en ville à ces produits tant sur la diversité floristique et microbienne de sols urbains que les retombées sur la population (citoyens, jardiniers, agents des espaces verts).
Dans ce cadre, la personne coordonnera les campagnes d'échantillonnage des sols et l'ensemble des mesures des paramètres microbiologiques et physico-chimiques envisagées : approches de mesures enzymatiques, diversité et activité microbienne, mesures de PLFA et déterminations biogéochimiques COT, C, H, N, S, C et N organiques microbiens…) en lien avec les différents partenaires et en particulier avec l'unité de Géomicrobiologie et Monitoring de l'Environnement du BRGM, partenaire du projet.

Activités

Dans le cadre du projet BIENSUR la personne recrutée aura pour missions de coordonner les prélèvements et diagnostics écologiques des sols urbains (des espaces verts publics et jardins privatifs, technosols (bâti, voirie etc.) sélectionnés en concertations avec les partenaires. Cela consistera à participer à l'identification et la définition des gradients de gestion à cibler (utilisation de produits phytosanitaires passés vs jamais traitée, intensité de gestion avec les différentes techniques alternatives). La personne aura en charge la gestion des déterminations de caractéristiques physico-chimiques des sols (pH, texture, densité, matière organique, nutriments …), de la diversité génétique et la diversité fonctionnelle des communautés microbiennes des sols (BRGM, ISTO)
Ces caractérisations microbiennes des sols comprendront des mesures d'abondance, de diversité (T-RFLP) et fonctions (en lien avec le cycle du carbone, de l'azote, du soufre et du phosphore). De plus une caractérisation biochimique des communautés sera réalisée avec la mesure des PLFA : phospholipides membranaires (informations sur un ensemble de caractères microbiens, i.e. biomasse, physiologie, identité taxonomique et fonctionnelle, et composition de la communauté).

Compétences

• Compétences validées en microbiologie environnementale des sols notamment sur les approches de bio indication ;
• Capacité à réaliser des études de terrain pluridisciplinaires et à concevoir et utiliser des dispositifs expérimentaux ;
• Capacité d'analyse statistique des données écologiques (la maitrise de R est un plus) ;
• Compétences validées pour les cultures bactériennes aérobies et anaérobies ;
• Connaissance des techniques d'imageries (microscopie électronique, microscopie optique notamment en fluorescence…) et des techniques de microbiologie moléculaire;
• Connaissances des techniques d'analyse des PLFA ;
• Aptitude de travail en autonomie, et à travailler en équipe
• Capacité de communication et à rendre compte
• Maîtrise de l'anglais (lu, écrit, parlé) ;

Il est attendu que les données obtenues puissent permettre la publication d'un article de rang A et également que les résultats majeurs du projet soient restitués au grand public.

Contexte de travail

Le poste est basé à Orléans à l'ISTO avec des aller/retours à prévoir au BRGM voisin (Orléans) et des déplacements sur les zones d'étude (Blois).

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée en France et le cas échéant à l'étranger sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !