En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7327-MARPAI-010 - chercheur contractuel sur la dynamique du carbone organique dissous dans les hydro-systèmes tourbières (H/F)

chercheur contractuel sur la dynamique du carbone organique dissous dans les hydro-systèmes tourbières (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7327-MARPAI-010
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : vendredi 8 février 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2530 € et 3509 € mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le laboratoire ISTO (Institut des Sciences de la Terre d'Orléans https://www.isto-orleans.fr/) le chercheur contractuel travaillera dans une équipe interdisciplinaire s'intéressant à l'évaluation des flux et bilans de matières et d'éléments dans les environnements de surface. Les travaux du chercheur contractuel porteront sur les relations entre fonctionnement hydro-géochimique et cycle du carbone (C) dans les tourbières (zones humides renfermant 30% du stock de C des sols mondiaux). Ces travaux consistent plus précisément à étudier les processus biogéochimiques et physiques à l'œuvre dans la dynamique du C organique dissous (COD) pour mieux comprendre sa variabilité spatio-temporelle : description qualitative et quantitative des processus (par l'observation et la modélisation), interactions entre cycle du C et nutriments (N notamment), meilleure appréhension du changement d'échelles et leur couplage. Il/elle devra appréhender la dynamique du cycle du C et les flux de COD avec une vision intégrée du système tourbière dans lequel les interfaces « eau-sol-plantes (rhizosphère)-atmosphère » jouent un rôle primordial.

Activités

Le chercheur développera ses travaux notamment sur le site de La Guette en lien avec les projets de recherche nationaux et internationaux en cours. Outre les travaux de recherche il aura en charge d'une part la maintenance des capteurs (niveau d'eau, teneur en eau du sol…), des sondes multiparamètres (fluorescence de la MO, turbidité, pH, conductivité) et de la station météorologique, et d'autre part, la collecte, le traitement et la validation des données acquises et leur archivage dans le Système d'Informations, en lien avec les responsables de projets/sites en termes de fonctionnement hydrogéologique et biogéochimique. Il participera également au développement en cours du protocole analytique pour la mesure in situ du carbone organique particulaire (COP) et à la mise en place du dispositif développé.

Compétences

Le chercheur devra témoigner d'une production scientifique de rang international et montrer une grande capacité d'autonomie dans la recherche et son organisation. Il est attendu de la personne recrutée une soumission d'articles sur les résultats de ses travaux dans des revues internationales à comité de lecture.
Le ou la candidat.e qui doit être titulaire d'un doctorat devra posséder (i) une forte expertise en sciences environnementales, hydrologie, hydrochimie et biogéochimie, (ii) de fortes compétences analytiques (méthodes chromatographiques et spectroscopiques) et (iii) une capacité de travail sur le terrain.

Le dossier devra comporter une lettre de motivation, un curriculum vitae, une liste de publications et les noms et contacts de 2 référents.

Contexte de travail

Le chercheur travaillera au sein du Service National d'Observation (SNO) Tourbières (service d'observation labélisé par l'INSU coordonné par l'Observatoire des Sciences de l'Univers en région Centre-OSUC (Orléans), https://www.sno-tourbieres.cnrs.fr/) qui fait partie de l'Infrastructure de Recherche OZCAR (http://www.ozcar-ri.org/ozcar/?lang=fr) et comporte 4 sites instrumentés pour le suivi hydrologique et hydrochimique, les flux de gaz à effet de serre (CO2, CH4), le suivi du couvert végétal. La personne recrutée travaillera dans l'équipe "Biogéosystèmes" et sera sous la responsabilité du coordinateur scientifique du SNO Tourbières. La personne recrutée sera amenée à réaliser des missions en France à l'étranger. La date limite de réception des candidatures est fixée au 27/02/2019.

On en parle sur Twitter !