En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7323-MARMAS-012 - Ingénieur de recherche / Ingénieure de recherche en analyse des sources musicologiques (H/F)

Ingénieur de recherche / Ingénieure de recherche en analyse des sources musicologiques (H/F)


Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur de recherche / Ingénieure de recherche en analyse des sources musicologiques (H/F)
Référence : UMR7323-MARMAS-012
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOURS
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 4 mois
Date d'embauche prévue : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2847,42 € à 3005,36 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 7 - (Bac+5 et plus)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences Humaines et Sociales
Emploi type : Ingénieur-e de recherche en analyses des sources historiques et culturelles

Missions

La personne veillera au suivi des activités du RicercarLab du CESR en lien avec les deux autres ingénieurs.

Activités

La personne recrutée veillera au suivi de certains projets éditoriaux et accompagnera la mise en place de collaborations internationales.
En particulier, elle constituera le dossier iconographique des sources musicales pour l'encyclopédie des tablatures.
Elle effectuera une relecture attentive du dossier éditorial dans son ensemble.

Compétences

Compétence en musicologie des 14e – 17e
Maîtrise des outils de gestion des données musicales
Aptitude au travail en équipe
Autonomie, rigueur et capacité rédactionnelle.

Contexte de travail

RicercarLab a pour mission d'explorer et de valoriser la musique de la Renaissance. Il décline ses activités autour de :
1. La construction de ressources documentaires (bases de données) ;
2. L'étude de tous les aspects de la musique du 14e au 17e siècle (analyse, théorie, iconographie, etc.)
3. La valorisation des travaux à travers de publications et des expositions.

Les actions du RicercarLab pour les années 2022-2026 se déclinent autour de trois missions :
Les actions de valorisations :
1) enrichissement du site Virtual Music Heritage et présentation des actions lors de congrès et conférences, nationaux et internationaux ;
(2) lancement de nouveaux chantiers Cubiculum Musicae en lien avec des partenaires français et étrangers, en Allemagne, en
Espagne et en Italie notamment ;
(3) inscription de RicercarLab dans le chantier Notre-Dame de Paris ; (4) publication œuvre d'une quinzaine d'ouvrages dans la collection « Épitome musical » (Brepols).

Construire des outils de recherche :
(1) poursuite des travaux avec Richard Freedman (Haverford College) et Emilio Sanfilippo (CNR-Trento) sur la question des citations musicales et leur approche automatisée ;
(2) élaboration d'une ontologie et d'une architecture pour l'ensemble des données produites par RicercarLab depuis les années 1990 ;
(3) finalisation d'une encyclopédie de la tablature musicale, un volume de près de 1200 pages à paraître en 2025 ;
(4) élaboration d'un nouveau site dédié aux tablatures de luth en lien notamment avec la bibliothèque de Pesaro, en recourant à des outils de visualisation nouveaux.

Fédérer des communautés :
(1) construction et pilotage d'un nouveau consortium consacré aux données musicales pour la IR* Huma-Num avec une quinzaine de laboratoires français ;
(2) inscription du champ musique dans l'Equipex Biblissima+ ;
(4) constitution d'un groupe de recherche destiné à répondre à un appel Horizon Europe sur la question du rôle des musiques anciennes dans la diplomatie culturelle européenne.

Le poste est rattaché au Centre d'études supérieures de la Renaissance. La personne recrutée travaillera sous la responsabilité scientifique de Philippe Vendrix, coordinateur du programme. Elle intégrera une équipe constituée d'un PR, d'un MCF, de 3 ingénieurs, de plusieurs post-docs et de collaborateurs scientifiques.

Site du CESR : https://cesr.cnrs.fr/ ;
Site du RicercarLab: https://ricercar-tours.fr/

Contraintes et risques

Niveau d'études : Être titulaire d'un Master en musicologie.

Informations complémentaires

Acteur public de la recherche, le CNRS rayonne en France et à l'international employant près de 37 000 salariés, chercheurs et ingénieurs/techniciens.
La Délégation Centre Limousin Poitou-Charentes recherche pour son service ressources humaines, un chargé de recrutement qui interviendra auprès des 1000 salariés travaillant au sein des laboratoires, répartis sur 4 sites principaux (Orléans, Tours, Poitiers, Limoges).

Créé en 1956, le Centre d'études supérieures de la Renaissance (CESR) est un centre de formation et de recherche (UMR 7323 du CNRS et UFR de l'Université de Tours) dédié à l'étude de la Renaissance en Europe, de Pétrarque à Descartes et à l'étude des patrimoines, principalement en Val de Loire. Il emploie 50 chercheurs et enseignants-chercheurs, 25 personnels Ingénieurs, Techniciens et administratifs, et une cinquantaine de doctorants. Depuis 2013 il est implanté sur deux sites : Versailles (pôle recherche CMBV) et Tours (CESR).