En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7293-SHAMIG-001 - Spécialiste (H/F) HPC et algorithmes pour la radio-astronomie

Spécialiste (H/F) HPC et algorithmes pour la radio-astronomie

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 26 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Spécialiste (H/F) HPC et algorithmes pour la radio-astronomie
Référence : UMR7293-SHAMIG-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NICE
Date de publication : vendredi 5 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 26 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3021€ à 4208€ brut suivant expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Système solaire et univers lointain

Missions

La personne recrutée apportera une contribution majeure au développement et à la mise en œuvre de l’illustrateur SKA pour Exa-DoST. Cette illustration se veut double, correspondant d’une part à faire passer à l’échelle exascale une chaîne de traitement de données pour l’imagerie radio-astronomique de façon à traiter un très gros volume de donnés issues des antennes et à produire une représentation tridimensionnelle (spatiale et spectrale) du champ de vue observé, et d’autre part, à exécuter simultanément plusieurs chaînes de ce type à une moindre échelle mais utilisant les mêmes observations et se partageant efficacement les ressources disponibles, en termes de calcul, de stockage, d’entrées/sorties et de consommation énergétique.

Activités

La personne recrutée travaillera au développement du code nécessaire à cette illustration. Ce développement s’appuiera sur des outils préexistants en radio-astronomie et des outils développés dans le cadre d’Exa-DoST (et plus largement au sein de NumPEx). Il nécessitera d’avoir une compréhension globale du problème tant du point du vue du traitement des données que des aspects HPC et ainsi d’être force de proposition en termes d’organisation des workflow et de solution algorithmique. En particulier il a vocation à développer une stratégie pour la distribution des données et des tâches selon une multitude d’axes de façon à paralléliser efficacement l’exécution, par exemple selon l’axe temporel, fréquentiel, du fractionnement des images en facettes et des visibilités. En parallèle, il nécessitera une compréhension fine de l’utilisation des ressources afin de façonner le workflow de façon optimale et d’optimiser l’ordonnancement avec l’aides des outils NumPEx.
La personne recrutée mènera les activités suivantes :
• Concevoir une stratégie de distribution des données et des tâches permettant de passer à l’échelle,
• piloter le développement du code permettant l’illustration en question, en collaboration avec une multitude de contributeurs au sein de NumPEx, de SKA et de la communauté radio-astronomique française,
• intégrer dans ce code diverses contributions provenant des équipes NumPEx, du projet SKA ou de la communauté radio-astronomique et faire un retour à ces communautés,
• exécuter le code sur des calculateurs et supercalculateurs locaux et nationaux,
• documenter, tester et optimiser le code sur la base de mesures du niveau de performance atteint et de l’utilisation faite des ressources,
• dialoguer avec les équipes scientifiques pour valider les résultats,
• rapporter sur les développements, rédiger des articles scientifiques et participer à des conférences scientifiques.

Compétences

• Développement logiciel : Python, C/C++, Cuda, OpenCL, MPI, OpenMP, Dask, scripts, techniques de développement collaboratif (devops, git, CI/CD)
• Familiarité avec les environnements HPC : architecture matérielle, parallélisation, orchestration, slurm, conteneurs
• Traitement du signal et des images : mathématiques appliquées, familiarité avec les pipelines d’imagerie en radioastronomie, problèmes inverses en imagerie
• Maîtrise de l’environnement Linux
• Maîtrise des techniques de communication en milieu scientifique
• Maîtrise de l'anglais (écrit, oral) ; rédaction de documents, participation active aux réunions
• Capacité à dialoguer avec les chercheurs et les autres ingénieurs impliqués
• Avoir le sens de l'organisation, le souci du cahier des charges et des délais
• Créativité et sens de l’innovation
• Le goût du travail en équipe

Contexte de travail

La personne recrutée mènera son activité au sein du laboratoire J.-L. Lagrange à l’OCA, au sein de l’équipe « Signal et Image », sur le site du campus Valrose de l’Université Côte d’Azur. Elle interagira directement avec les membres de plusieurs équipes, notamment « Galaxie et Cosmologie » et les personnes contribuant au co-design des SKA Science Data Processors (SDPs). Elle sera amenée à se déplacer régulièrement sur le site du Mont Gros de l’OCA. Plus largement dans le cadre de NumPEx et du développement de SKA, elle aura à se déplacer en France et à l’international.
L’Observatoire de la Côte d’Azur fait partie du dispositif national des observatoires en sciences de l’univers (OSU) qui structure le paysage français dans le domaine des sciences de la Terre et de l’Univers sous la tutelle du ministre chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR). Le laboratoire Lagrange en son sein développe des recherches théoriques, instrumentales et observationnelles en science de l’Univers suivant une politique programmatique basée aussi sur la réalisation et l’exploitation de très grandes infrastructures de recherche (TGIR) au sol et dans l’espace, définies dans une feuille de route nationale du MESR et qui sont soutenues par le CNRS-INSU dans un cadre de très fortes collaboration et compétition internationale.
L'astronomie est aujourd'hui un domaine dans lequel les données d'observation deviennent de plus en plus complexes et massives, avec la nécessité de disposer de moyens en rapport pour les exploiter. Le besoin concerne en particulier le projet SKA en radio-astronomie qui doit traiter les données, au niveau d’un supercalculateur pour chacun des deux télescopes (Science Data Processors), pour générer des produits scientifiques afin de pouvoir transmettre, analyser et archiver les produits d’observation. L’Observatoire de la Côte d’Azur est fortement impliqué dans la préparation de SKA, à travers la direction de SKA France, sa participation à l’effort de développement des SDPs, sa participation au laboratoire ECLAT pour de la R&D en amont et sa participation au PC3 de NumPEx, Exa-DoST, dont SKA représente un des deux illustrateurs.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.