En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7289-ANDBRO-003 - Post-doc en neurophysiologie computationnelles (H/F)

Post-doc en neurophysiologie computationnelles (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7289-ANDBRO-003
Lieu de travail : MARSEILLE 05
Date de publication : lundi 8 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3 007 € bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le projet de recherche se cadre dans l'ANR CausaL (2019-2022) qui vise indentifier les bases neuronales et computationneles de l'apprentissage causale chez l'homme. En particulier, le post-doc s'occupera de l'acquision et analyse de données d'EEG intracranien (SEEG) en collaboration avec Juilen Bastin (GIN, Grenoble). Le post-doc s'impliquera aussi dans l'analyse de données MEG et connectivité fonctionelle.

Activités

Acquisition et passations d'experiences SEEG. Analyse activité neuronales locale et de la connectivité cerebrales au cours de l'apprentissage (SEEG et MEG).

Compétences

Programmation python et matlab. Analyse signaux neurophysiologiques. Statistique.

Contexte de travail

Le post-doc travaillera sous la supervision d'Andrea Brovelli à l'Institut de Neurosciences de la Timone (INT).

Contraintes et risques

NA

Informations complémentaires

Le projet de recherche se cadre dans l'ANR CausaL (2019-2022) qui vise indentifier les bases neuronales et computationneles de l'apprentissage causale chez l'homme.

On en parle sur Twitter !