En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7288-CATCOR-028 - Chercheur-e en biologie H/F

Chercheur-e en biologie H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7288-CATCOR-028
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : mercredi 31 octobre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 3007.31€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'objectif de ce projet est de déterminer les mécanismes biophysiques et moléculaires de la brisure de symétrie qui caractérise la morphogenèse embryonnaire précoce de la Drosophile. L'endoderme postérieur subit une rotation dorsale accompagnée d'une invagination, suivie d'une propagation dorsal antérieure. Il s'agit de comprendre comment des comportements cellulaires apparemment isotropes (constriction apicale) donnent naissance à un mouvement macroscopique anisotrope.

Activités

- Le projet comprendra une caractérisation cinématique des cellules épithéliales le long de leur axe apico-basal par microscopie bi-photonique, l'analyse et la perturbation de la distribution spatiale de la contraction apicale et basale des cellules, et le développement de mesures mécaniques de propriétés viscoélastiques des cellules et du substrat.
- Les données seront intégrées à un modèle computationnel de la morphogenèse de l'endoderme en collaboration avec une personne développant ce modèle.

Compétences

- Le/la chercheur-e post-doctorant-e devra avoir une formation en biophysique, maitriser des connaissances en mécanique biologique et avoir une bonne connaissance de l'imagerie fluorescente par microscopie confocale.
- Le/la candidate devra s'inscrire dans un cadre interdisciplinaire avec des physiciens théoriciens développant des modèles théoriques et computationnels de la morphogenèse.
- Bonne pratique de l'anglais

Contexte de travail

L'Institut de Biologie du Développement de Marseille (IBDM – UMR7288) situé sur le Campus de Luminy, rassemble sous une tutelle mixte du CNRS et de l'AMU, environ 240 personnes répartis sur 21 équipes de recherches et 11 plateaux techniques et services, explore le domaine de la Biologie du développement et des pathologies qui y sont associées.
L'activité s'exercera dans l'équipe «Architecture et dynamique des tissus épithéliaux » dirigée par Mr Thomas LECUIT. L'équipe étant composée de plusieurs nationalités, la pratique de la langue anglaise est souhaitable

Contraintes et risques

Néant

Informations complémentaires

Expérience de 0 à 2 ans.
Merci de poster un CV, une lettre de motivation et idéalement une lettre de recommandation avant le 18 Novembre.

On en parle sur Twitter !