En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7288-AUDBAR-027 - Chercheuse / Chercheur en morphogénèse et biophysique (H/F)

Chercheuse / Chercheur en morphogénèse et biophysique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 29 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheuse / Chercheur en morphogénèse et biophysique (H/F)
Référence : UMR7288-AUDBAR-027
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 09
Date de publication : lundi 8 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 3081.33€ à 4756.76€ bruts par mois
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Phénomènes fondamentaux et propriétés collectives du vivant : développements instrumentaux, expériences et modèles physiques

Missions

Des études récentes ont montré que les cellules souches embryonnaires humaines et murines peuvent s'auto-organiser spontanément in vitro en structures 3D appelées organoïdes embryonnaires qui récapitulent les principaux événements de l'embryogenèse précoce. Ces structures offrent une occasion unique d'étudier la formation des organes chez les mammifères, qui ne peut être étudiée de manière dynamique et perturbative in vivo. Le chercheur / la chercheuse étudiera la mécanique de l’élongation de l’axe en utilisant ces systèmes.
Pour comprendre les mécanismes sous-jacents, le chercheur / la chercheuse cartographiera les propriétés mécaniques à l’aide de microsphères et/ou des gouttes déformables ; Il / elle réalisera des perturbations génétiques/pharmacologiques et des perturbations mécaniques à différentes échelles (de la cellule au tissu) ; Il / elle mesurera les champs de déformation en relation avec la distribution de marqueurs moléculaires de la différentiation.

Activités

Développement de systèmes multicellulaires (à partir cellules souches embryonnaires)
Imagerie cellulaire avancée
Analyse des données expérimentales (analyse d'images)
Mesures mécaniques

Compétences

Biologie cellulaire et biophysique
Mesures de mécanique cellulaire
Imagerie

Contexte de travail

L'IBDM situé sur le Campus de Luminy, comprend environ 220 personnes titulaires Chercheurs, Enseignants-Chercheurs, Ingénieurs et Techniciens et non permanents CDD, Post doc, Doctorants, stagiaires répartis sur 21 équipes de recherches et 11 plateaux techniques et services.
L'IBDM est une unité mixte de recherche sous une tutelle du CNRS et de l'AMU, qui explore le domaine de la Biologie du développement et des pathologies qui y sont associées.
L'activité s'exercera au sein de l’équipe "Approches physiques de la dynamique cellulaire et de la morphogenèse tissulaire" dirigée par Pierre-François LENNE
Le laboratoire étant composé de plusieurs nationalités, la pratique de la langue anglaise est indispensable.

Le chercheur / la chercheuse travaillera dans un environnement pluridisciplinaire (Physique, Biologie, Ingénierie).

Contraintes et risques

La culture de cellules souches embryonnaires nécessite un passage des cellules le week-end.
Le chercheur / la chercheuse devra prendre part à la rotation permettant de s’occuper des cellules une journée de week-end (samedi ou dimanche) tous les 15 jours en moyenne (2 à 3 heures de travail, les dates sont choisies collectivement avec les autres membres de l’équipe afin d’optimiser les contraintes d’emploi du temps de tout le monde).

Informations complémentaires

Merci d'envoyer un CV, une lettre de motivation et idéalement une lettre de recommandation.
Contrat de 12 mois renouvelable