En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7285-FRAJER-003 - Postdoctorant chercheur H/F (CNRS) sur la synthèse catalytique d'amines

Postdoctorant chercheur H/F (CNRS) sur la synthèse catalytique d'amines

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 31 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7285-FRAJER-003
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : dimanche 10 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2663.79 à 3783.24 € brut selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Les amines sont une famille de composés largement utilisés dans l'industrie pour la fabrication d'engrais, de solvants, de polymères, etc. Dans ce contexte, l'amination directe (hydroamination ou hydroaminoalkylation) d'alcènes peu onéreux et disponibles industriellement en grande quantité (par exemple, 1-octène, 1-dodécène , etc…) avec des amines est la voie royale pour synthétiser des alkylamines, non seulement car il s'agit d'un procédé en une seule étape mais également car la réaction a lieu de manière 100 % économe en atome. Bien qu'il existe une multitude d'articles sur l'hydroamination ou l'hydroaminoalkylation des alcènes, pour des raisons thermodynamiques, la plupart des exemples sont limités aux alcènes activés (c'est-à-dire présentant une contrainte de cycle, une conjugaison ou une substitution avec des groupes électroattracteurs). Malheureusement, ces alcènes sont souvent très onéreux et peu abondants rendant ces voies d'accès aux amines peu attractives au niveau industriel.
Dans ce contexte, et dans la continuité des précédentes investigations menées à l'IC2MP, l'objectif de ce poste est de développer un système catalytique capable de coupler des alcènes non activés avec des amines primaires et secondaires simples. Le cas de l'ammoniac en tant qu'agent d'amination sera particulièrement évalué car il s'agit de l'amine la plus simple et la plus abondante. Ce travail sera mené en partenariat avec l'unité mixte internationale CNRS/SOLVAY basée à Shanghai (Chine) qui apportera au candidat son expertise en calculs DFT.

Activités

Il/elle aura en charge de développer l'amination catalytique d'alcènes non activés avec des amines. Les réactions seront typiquement effectuées dans un autoclave et la réaction sera suivie par chromatographie en phase gazeuse et RMN 1H/13C. Elle/Il devra également comparer ses résultats avec la littérature en termes de performances catalytiques (rendement, sélectivité, productivité, etc.). L'amination du 1-octène avec la diméthylamine sera d'abord considérée comme une réaction modèle avant d'envisager l'amination plus complexe des alcènes à longue chaîne avec l'ammoniac.

Compétences

Elle/il devra présenter de solides connaissances dans le domaine de la catalyse (homogène ou hétérogène) appliquée à la chimie organique. On attend également du/de la candidat(e) qu'il/elle soit curieux(se) et imaginatif(ve) pour challenger l'équipe en proposant par exemple des approches radicalement différentes. Le(a) candidat(e) interagira également régulièrement en anglais par visio avec l'unité mixte internationale CNRS/SOLVAY basée à Shanghai.

Contexte de travail

Au CNRS, ces recherches seront menées à l'Institut de Chimie des Milieux et Matériaux de Poitiers (IC2MP) situé à l'Université de Poitiers en France. IC2MP est une unité mixte entre l'Université de Poitiers et le CNRS travaillant sur la conception de réactions/produits durables. Il s'agit d'un institut interdisciplinaire qui étudie (1) la conception de procédés propres (catalyse, bio-solvants, énergies renouvelables, technologies alternatives, etc.) et (2) le transfert et la bioaccumulation de molécules organiques dans les écosystèmes. Dans ce projet le candidat rejoindra l'équipe « Catalyse en milieux non conventionnels ». L'équipe mène des recherches sur (1) le remplacement du carbone fossile par du carbone renouvelable et (2) le développement de technologies propres pour la chimie. Le candidat aura un accès complet à la plate-forme analytique de l'IC2MP (PLATINA), comprenant tous les équipements majeurs requis pour caractériser les molécules organiques et les catalyseurs générés dans le cadre de ce projet (XPS, XRD, TEM/SEM, spectrométrie de masse, RMN, etc.) .
Ce travail sera encadré par l'IC2MP et co-encadré par l'E2P2L une unité mixte CNRS/SOLVAY.

Contraintes et risques

Risques chimiques classiques. Missions France-Etranger

On en parle sur Twitter !