En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7284-VALVOU-002 - Chercheur.se en immunologie et cancérologie (H/F)

Chercheur.se en immunologie et cancérologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 24 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7284-VALVOU-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NICE
Date de publication : lundi 30 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : rémunération brute mensuelle de 2833,40 € à 4353,15 € selon expériences professionnelles acquises antérieurement
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Chercheur.se post doctorant.e en charge de la mise au point et de la conduite de protocoles expérimentaux dans le cadre d'un projet de recherche sur l'immunothérapie et le microenvironnement tumoral.
Nos recherches antérieures ont permis de proposer que les points de contrôle immunitaire purinergique (PC : P2RX7, CD39, CD73 et A2AR) et l'ATP extracellulaire soient à la base de nouvelles thérapies pour soigner les cancers du poumon. Les objectifs du projet sont de 1/ caractériser l'expression et la fonction des PC dans l'adénocarcinome du poumon non à petites cellules, 2/ optimiser la culture en 3D de tissus tumoraux prélevés chez le patient et 3/ développer de nouveaux traitements en ciblant directement les PC qui seront testés sur les modèles de cancer de poumon murin et les organoïdes dérivés de patients.

Activités

-Profilage spatial des acteurs purinergiques exprimés dans les tumeurs du poumon (transcriptomique et protéomique)
-Culture en 3D de tissus prélevés chez l'homme (cancer du poumon) et traitements.
-Traitements (molécules chimiques et biologiques) chez la souris.
-Assurer le partage des données brutes
-Assurer la mise en forme des résultats et l'analyse statistique.
-Suivi de la littérature, amélioration/adaptation des techniques et analyses
-Participer à l'encadrement d'étudiants (master ou doctorant)

Compétences

-Doctorat en immunologies, biologie cellules, physiologie ou disciplines apparentées
-Connaissances approfondies en immunologie et voies de signalisations intracellulaires
-Expérience sur la culture en 3D
-Habilitation en expérimentation animale (niveau 1 ou 2)
-Maitrise des analyses en cytométrie de flux
-Grande rigueur, précision et organisation dans la réalisation des expérimentations
-Appréhender et concevoir de nouvelles techniques/dispositifs
-Capacité à travailler en équipe
-Capacité à communiquer en anglais parlé et écrit
-Capacité à se déplacer dans le cadre de formation et de collaboration

Contexte de travail

Le groupe dirigé par Valérie Vouret évolue dans l'équipe du Prof P. Hofman à l'IRCAN (ircan.org) et travaille dans le domaine de la signalisation purinergique et du cancer depuis plusieurs années. Le groupe est financé par l'europe (Transcan) et par plusieurs projets nationaux (ARC, Cancéropole, Inca). L'institut de recherche sur le cancer et le vieillissement de Nice est une unité mixte de recherche (UMR 7284) CNRS, INSERM et Université Cote d'Azur localisée à l'est de Nice, à proximité du pole hospitalier Pasteur. Les 15 équipes de l'IRCAN bénéficient de plateformes techniques (Biobanque, Culture en 3D, cytométrie, imagerie, génomique, bioinformatique) de haut niveau.

Contraintes et risques

Risques standard associés aux travaux avec les animaux et l'utilisation de produits chimiques et biologiques.

Informations complémentaires

Le poste est ouvert pour une période de 2 à 3 ans. Premier contrat d'un an avec la possibilité d'une prolongation pour la période restante. Le salaire sera proportionnel à l'expérience du candidat, conformément aux directives du CNRS.

On en parle sur Twitter !