En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7275-BRUANT-005 - Post-doc (H/F) en biologie cellulaire des membranes et sensibilité aux métaux

Post-doc (H/F) en biologie cellulaire des membranes et sensibilité aux métaux

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mardi 30 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doc (H/F) en biologie cellulaire des membranes et sensibilité aux métaux
Référence : UMR7275-BRUANT-005
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VALBONNE
Date de publication : mardi 9 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire entre 3021 et 4208 euros bruts mensuels selon expéreience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Biologie cellulaire, développement, évolution-développement, reproduction

Missions

Nous recherchons un post-doctorant (H/F) pour des travaux de recherche à la croisée de la biologie cellulaire des organelles et de la biochimie des métallo-protéines. La protéine d'intérêt est intrinsèquement désordonnée et combine différentes propriétés, notamment la liaison de métaux de transition, la liaison aux membrane biologiques et la sensibilité au pH. Elle pourrait être impliquée dans l'homéostasie de métaux dans des tissus différenciés et participer également à des processus physiopathologiques comme l'inflammation. Le post-doctorant (H/F) mettra au point des constructions (CRISPR KI) et des protocoles pour visualiser le trafic de la protéine dans la cellule ainsi que sa bascule conformationnelle entre plusieurs états selon l’environnement subcellulaire, notamment le pH ou la présence de certaines classes de lipides. Il/elle testera les voies de trafic de la protéine et sa réponse aux stimuli dans des systèmes cellulaires différenciés. Il/elle participera aux travaux de l’équipe pour comprendre l’impact de la protéine dans des processus physiopathologiques.

Activités

Disséquer les mécanismes moléculaires et cellulaires en jeu. Définir le contexte physiopathologique. Travail en équipe avec deux directeurs de recherche.

Compétences

Biologie des organelles ; biochimie des protéines et des lipides ; métaux de transition en biologie ; microscopie cellulaire; ingénierie des protéines.

Contexte de travail

texte de travail

Le candidat (H/F) rejoindra l'équipe de Bruno Antonny - Dynamique des membranes - au sein de l'institut de Pharmacologie Moléculaire et Cellulaire (UMR7275) à Valbonne – Sophia Antipolis (06560). Cet Institut comprend plus de 250 personnes réparties en une vingtaine d'équipes. L'équipe concernée comprend 5 chercheurs ou enseignant-chercheurs, un chercheur CDD (post doc), 4 doctorants, et 4 ingénieurs, assistant-ingénieurs ou techniciens.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Néant

Informations complémentaires

Le projet est directement soutenu par une subvention de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR)