En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7273-OLIOUA-001 - Ingénieur électronicien (H/F)

Ingénieur électronicien (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 30 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur électronicien (H/F)
Référence : UMR7273-OLIOUA-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MARSEILLE 13
Date de publication : mardi 9 juillet 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2419 € et 3046 € mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 6 - (Bac+3 ou 4)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences de l'Ingénieur et instrumentation scientifique
Emploi type : Ingénieur-e électronicien-ne

Missions

L'ingénieur électronicien (F/H) recruté a la responsabilité technique du service commun de spectroscopie de Résonance Paramagnétique Electronique (RPE) de l’Institut de Chimie Radicalaire. Sa mission principale consiste à maintenir en conditions opérationnelles et/ou optimiser les équipements de la plateforme technique du service. En toute autonomie, il ou elle diagnostique les dysfonctionnements des appareils, assure leur réparation et organise les achats nécessaires, en relation avec les fournisseurs. Il ou elle a la responsabilité de l'auto-financement du service.

Activités

• Assurer le bon fonctionnement des appareillages du service commun de Résonance Paramagnétique Électronique (RPE) et des équipements associés (système de refroidissement, systèmes d'irradiation, équipement de vide).
• Concevoir et faire évoluer les équipements en fonction des besoins des chercheurs, ainsi que gérer l'atelier d'électronique (choix des équipements et remplacement des outils usagés) essentiellement dédié à la maintenance des 7 spectromètres (Bruker ESP300, Bruker EMX, Varian E3, Magnettech MS100, Magnettech Bande L, Bruker Elexsys E500, Bruker ER100D).
• Rédiger le cahier des charges préalable à la fabrication d'accessoires nécessaires à l’adaptation des équipements aux besoins de projets de recherche.
• Elaborer des appareillages spécifiques pour la réalisation d'expériences originales, n'utilisant pas l'équipement standard des spectromètres de l'unité.
• Développer des logiciels utiles au bon fonctionnement du service (langages PHP, HTML, Labview).
• S’assurer de la disponibilité des fluides nécessaires au bon fonctionnement de la plateforme (azote, air, liquide de refroidissement).
• Assurer le bon fonctionnement et le suivi du logiciel des réservations des spectromètres.
• Assurer la veille technologique des appareillages.
• Veiller à la bonne application des règles d'hygiène et de sécurité.
• Rédiger et mettre à jour la documentation technique.
• Assurer la formation et la validation des utilisateurs sur les équipements de RPE. Echanger et former au sein des réseaux nationaux Infranalytics et ARPE (et Technic'Arpe).
• Gérer les crédits de la plateforme.
• Contribuer ponctuellement à la maintenance des équipements électriques et électroniques scientifiques du laboratoire.

Compétences

Connaissances
• Electronique (savoir lire un schéma et réaliser un circuit imprimé).
• Informatique (installation de logiciels et de systèmes d’exploitation Linux, Windows ; utilisation de langages de programmation scientifique et Labview).
• Outils et logiciels spécifiques au domaine (conception, simulation, acquisition et traitement de données).
• Techniques de présentation écrite et orale.
• Langue anglaise : B1 à B2 (cadre européen commun de référence pour les langues).
• Notions en Résonance Paramagnétique Electronique appréciées mais non obligatoires. Une formation complémentaire ou une mise à niveau sera assurée.
Compétences opérationnelles
• Choisir les composants adaptés aux contraintes.
• Mettre en œuvre les outils et méthodes de traitement numérique ou analogique du signal.
• Mettre en œuvre les techniques de mesures de signaux électriques.
• Savoir interpréter des résultats.
• Rédiger des rapports ou des documents techniques.
• Piloter un projet.
• Transmettre des connaissances.
• Appliquer les procédures d'assurance qualité.
• Appliquer les règles d'hygiène et de sécurité (notamment électriques et magnétiques).
• Assurer une veille technologique.
Compétences comportementales
• Autonomie
• Sens de l'initiative
• Sens critique
• Sens de l'organisation

Contexte de travail

L'Institut de Chimie Radicalaire (ICR) est une unité mixte de recherche (CNRS/Aix-Marseille Université) (site WEB : https://icr.univ-amu.fr/). D'une manière générale, l'objectif de l'unité est double et consiste à :
• Explorer, contrôler et utiliser la réactivité des espèces radicalaires dans des processus chimiques ou biologiques.
• Créer de nouvelles espèces radicalaires stables pour des applications ciblées.
L'effectif de l'unité comprend 76 personnels permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, personnels d’appui à la recherche) et 67 contractuels (doctorants et post-
doctorants). L’ICR est structuré en 8 équipes de recherche dont les activités de recherche se situent aux interfaces de la chimie radicalaire, de la synthèse organique, des simulations, des matériaux ou encore de la biologie. Sept équipes (Chimie Moléculaire Organique, Chimie Radicalaire Appliquée à la Biologie, Chimie Radicalaire Organique et Polymères de Spécialité, Chimie Théorique, Spectrométries Appliquées à la Caractérisation Structurale, Sondes Moléculaires en Biologie et Stress Oxydant, Structure et Réactivité des Espèces Paramagnétiques) sont localisées sur le campus de Saint-Jérôme, dans le 13ème arrondissement à Marseille, tandis que l’équipe Physico-Chimie Radicalaire est basée dans les locaux de la Faculté de Pharmacie de Marseille, dans le 5ème arrondissement. Le poste est basé sur le campus Saint-Jérôme, les locaux de la plateforme sont totalement intégrés à ceux de l’unité.
L'ingénieur(e) électronicien(ne) est placé(e) sous la responsabilité du directeur de l'unité. Son interlocuteur principal est le responsable scientifique de la plateforme RPE. L'ingénieur(e) électronicien(ne) est affecté(e) à la plateforme de RPE de l’unité et travaille en étroite collaboration avec le responsable technique actuel de la plateforme (tuilage avant départ en retraite). En conséquence, il est attendu que la personne recrutée démontre une certaine autonomie et une curiosité scientifique, puisque travaillant au sein d’un laboratoire de chimie, ainsi qu’un sens de l’ouverture lui permettant d’interagir avec les électroniciens présents dans d’autres unités du campus.
Ce poste à durée déterminée préfigure une possible mise en place d’un concours externe.

Contraintes et risques

L’activité de l’ingénieur (H/F) recruté nécessite l’obtention d’une habilitation aux risques électriques.