En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7267-NICBEC-001 - Post doc génétique du paysage (H/F)

Post doc génétique du paysage (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 30 novembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7267-NICBEC-001
Lieu de travail : POITIERS
Date de publication : mercredi 9 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 9 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805 et 3963 € brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nous proposons un post doc d'un an, renouvelable un an. Ce contrat s'inscrit dans le cadre du projet ANR RECODE. Le candidat mènera des recherches en génétique du paysage.
Plus précisément, le candidat travaillera en génétique des populations afin d'estimer la structuration génétique et les flux de gènes d'un cortège de 7 espèces inféodées aux zones naturelles des paysages urbains comme semi-naturels. Ces espèces appartiennent à des taxons différents, avec des statuts de conservation différents et des capacités de dispersion différentes (i.e. Libellula quadrimaculata, Bufo spinosus, Pipistrellus pipistrellus, Triturus marmoratus, Armadillidium nasatum, Oniscus asellus et Philoscia muscorum). Dans une approche intégrative, les flux de gènes obtenus par l'approche moléculaire seront confrontés aux corridors écologiques modélisés en amont dans le cadre de ce projet. Ce travail a pour ambition de tester l'efficacité des corridors écologiques en terme de flux biologiques.

Activités

- Terrain : le candidat planifiera et organisera une campagne d'échantillonnage pour les espèces suivantes: Libellula quadrimaculata, Bufo spinosus, Pipistrellus pipistrellus, Triturus marmoratus et trois isopodes terrestres (Armadillidium nasatum, Oniscus asellus et Philoscia muscorum). > L'échantillonnage bénéficiera de l'aide de l'association de protection de l'environnement: Vienne Nature.
- Biologie moléculaire : le candidat extraira l'ADN des échantillons et les enverra à différentes plateformes génomiques afin de les génotyper à l'aide de (i) marqueurs moléculaires microsatellite (pour Libellula quadrimaculata, Bufo spinosus, Pipistrellus pipistrellus, Triturus marmoratus, Oniscus asellus et Philoscia muscorum) et de (ii) marqueurs SNP, développés à partir d'une approche RADseq, pour Armadillidium nasatum ;
- Analyses : le candidat effectuera des analyses de génétique/génomique des populations afin de déterminer la structure génétique des populations (étude de la diversité et de la différenciation génétiques ainsi que des flux génétiques). > Les analyses basées sur les marqueurs SNP bénéficieront du séquençage récent du génome d'A. nasatum développé dans le laboratoire EBI.
- Rédaction: le candidat sera amené à rédiger les documents scientifiques et administratifs relatifs au projet.

Compétences

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en Ecologie et posséder de vastes connaissances en matière d'évolution, de Biologie de la conservation et d'écologie du paysage (ou dans des domaines connexes). Plus précisément, les candidats doivent avoir une expertise en biologie moléculaire, en génétique et génomique des populations, en SIG et en analyses statistiques. En outre, les candidats doivent être capables de parler et de rédiger des articles scientifiques en français et en anglais.

Contexte de travail

Le candidat travaillera au sein de l'équipe scientifique du laboratoire EBI, dont les thèmes de recherche portent sur les interactions entre les espèces hôtes, les microorganismes et les facteurs environnementaux. Ces thèmes sont abordés par une approche intégrée qui va de la molécule jusqu'aux écosystèmes. Ces thèmes visent à apporter des réponses aux conséquences des activités humaines sur l'environnement et à leurs effets directs ou indirects sur la santé environnementale et humaine. Le candidat sera supervisé par Nicolas BECH et sera en contact avec les autres membres du projet RECODE et les personnes du laboratoire EBI. Le poste sera en présentiel et basé à Poitiers (France ; 46.56572, 0.38266).

Contraintes et risques

/

Informations complémentaires

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Nicolas BECH (Nicolas.bech@univ-poitiers.fr)

On en parle sur Twitter !