En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7266-MELBEC-007 - Ingénieur-e de recherche (H/F) - Modélisation statistique des inondations en région deltaïque

Ingénieur-e de recherche (H/F) - Modélisation statistique des inondations en région deltaïque


Date Limite Candidature : mercredi 1 juin 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7266-MELBEC-007
Lieu de travail : LA ROCHELLE
Date de publication : mercredi 11 mai 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2430€ à 2820€ brut par mois (selon expérience et grille CNRS)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans les zones deltaïques, plusieurs facteurs d'inondation tels que l'élévation du niveau de la mer, le débit des rivières et les précipitations peuvent entraîner des inondations composées qui sont souvent beaucoup plus importantes que les inondations simulées à partir d'un seul facteur. Pour mieux estimer les impacts de ces événements composés, nous avons besoin d'une meilleure compréhension de la dépendance entre les inondations côtières et fluviales à l'échelle du delta. L'Ingénieur-e de recherche, recruté-e au laboratoire Littoral Environnement et Sociétés (UMR 7266 LIENSs) à la Rochelle, aura comme mission de développer un modèle statistique multivariée afin d'estimer la contribution de chaque facteur à l'inondation dans le delta du Gange-Brahmapoutre. Sa mission s'intégrera au projet ANR DELTA (2018-2023, PI : M. Becker/LIENSs, https://delta.recherche.univ-lr.fr/) qui a notamment pour objectif d'étudier les impacts des inondations dans les régions deltaïques.

Activités

L' Ingénieur-e de recherche sera en charge de :
• Développer un modèle statistique innovant (approches bayésiennes, filtre de Kalman, copules...) afin d'estimer la contribution de chaque facteur à l'inondation dans le delta du Gange-Brahmapoutre.
• Structurer, analyser, mettre en forme et valoriser les résultats
• Produire la documentation des développements réalisés
• Participer à la diffusion et à la valorisation des résultats auprès de différents publics (scientifiques, gestionnaires…)

Compétences

L' Ingénieur-e de recherche devra :
• Avoir un diplôme d'ingénieur / Master (BAC+5 obtenu avant la date de début du contrat) ou Doctorat en sciences de l'environnement et/ou mathématiques appliquées.
• Avoir de solides connaissances en statistique et en informatique.
• Faire preuve d'autonomie, rigueur, esprit critique, capacité de travail en équipe, aptitude à communiquer en anglais aussi bien à l'écrit qu'à l'oral.

Contexte de travail

L'Ingénieur-e de recherche sera recruté-e sur un contrat CNRS au laboratoire Littoral Environnement et Sociétés (UMRi 7266 LIENSs) à la Rochelle. Il sera intégré-e à l'équipe du projet ANR DELTA (2018-2021, ANR-17- CE03-0001) et à l'équipe Dynamique Physique du Littoral. Ce laboratoire, composé d'experts scientifiques en écologie, géographie, biologie, histoire, chimie et en sciences de la Terre, aborde les questions liées au développement durable et au changement climatique sur les zones littorales (https://lienss.univ-larochelle.fr/).

Contraintes et risques

Des déplacements en France et à l'étranger sont à prévoir

Informations complémentaires

Les candidat-e-s doivent soumettre un fichier pdf unique contenant :
• curriculum vitae et une liste de publications;
• Lettre de motivation décrivant votre parcours et expliquant pourquoi vous souhaitez faire partie de notre équipe pour ce projet.
• Les coordonnées de deux personnes de référence au maximum

On en parle sur Twitter !