En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7264-ANNGOM-003 - H/F Ingénieur-e de Recherche en traitement et analyse de données tomographiques de poterie néolithique

H/F Ingénieur-e de Recherche en traitement et analyse de données tomographiques de poterie néolithique

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7264-ANNGOM-003
Lieu de travail : NICE
Date de publication : mercredi 27 juillet 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 10 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2573 € et 3267 € selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Cette offre d'emploi s'inscrit au sein du projet Arch-AI-Story - De l'objet au système : potentiel des mathématiques appliquées et de l'IA pour l'Archéologie et l'Histoire.
Cette offre d'emploi s'inscrit dans l'Atelier "Intelligence artificielle pour la caractérisation des traditions techniques" et fait partie d'un projet qui vise à développer une méthode systématique pour discriminer les techniques artisanales céramiques à partir de l'imagerie 3D de vestiges céramiques du Néolithique, fondée sur le recours aux méthodes matemathiques et à l'Intelligence Artificielle. Les porosités observées dans les tessons grâce à l'imagerie 3D peuvent résulter de l'emprisonnement de bulles d'air dans la pâte céramique au cours de la mise en forme et/ou de la disparition, lors de la cuisson, de matériaux organiques (principalement des fibres végétales). L'analyse d'images 3D permettra de mieux caractériser les différents types de pores et de proposer une classification afin de segmenter les objets les plus significatifs pour la reconstitution des procédés de mise en forme.

Activités

- Développement de logiciel pour la reconstruction du signal en tomographie à rayons X
- Reconstruction de jeux de données tomographiques (objets : poteries néolithiques)
- Développement de méthodes novatrices pour le traitement des données (images tomographiques) : recours aux outils d'intelligence artificielle (Machine Learning, etc.) afin d'automatiser les traitements (tels que la segmentation d'objets, comme la porosité, les inclusions minérales et autres éléments contenus dans les poteries) et de faciliter l'identification des informations pertinentes pour la caractérisation des techniques de montage
- Publication des résultats dans des revues internationales

Compétences

- Connaissance approfondie des mathématiques appliquées et du Machine Learning
- Experience dans l'acquisition et la reconstruction de données de tomographie à rayons X
- Experience dans le traitement et l'analyse de données en tomographie à rayons X
- Connaissances en archéologie de la Préhistoire et particulièrement en céramologie
- Experience dans l'etude des artefacts céramiques de la période néolithique, et en particulier des traditions techniques
- Maitrise des langages informatiques en traitement du signal (Python, Matlab) et de traitements statistiques (R)
- Rédaction d'articles scientifiques dans des revues des mathématiques et d'archéologie
- Maîtrise de l'anglais : expression et compréhension orale et écrite niveau C1 (cadre européen commun de référence pour les langues)

Contexte de travail

L'Ingénieur(e) sera basé(e) à Nice au CEPAM (CNRS-UMR 7364, Université Nice Sophia Antipolis - SJA3 ; 24, avenue des Diables Bleus 06300 Nice). Le CEPAM (Cultures – Environnements. Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge) est une unité mixte de recherche CNRS – UCA qui développe des recherches autour de la connaissance des sociétés du passé, de leurs modes de fonctionnement, de leur évolution et de leur relation à l'environnement. https://www.cepam.cnrs.fr/
L'ingénieur (e) sera intégré€ à une équipe dynamique et travaillera en collaboration avec des Chercheurs, Ingénieurs et des étudiants du M2 au post-doctorat.

On en parle sur Twitter !