En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7242-GAEMIS-003 - CDD Chercheur en Synthèse de phospholipides fonctionnalisés pour la vectorisation de microbulles échogènes (H/F)

CDD Chercheur en Synthèse de phospholipides fonctionnalisés pour la vectorisation de microbulles échogènes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7242-GAEMIS-003
Lieu de travail : ILLKIRCH GRAFFENSTADEN
Date de publication : lundi 1 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2690 euros brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

- Synthèse et caractérisation d'analogues fonctionnalisés de métabolites bactériens
-Synthèse et caractérisation de conjugués entre des analogues de métabolites bactériens et des phospholipides.
- Utilisation des conjugués phospholipides pour la préparation de microbulles échogènes en tant qu'agent de contraste et de sonothérapie antibactérienne (sonobactéricidie)

Activités

- Synthèse organique (tâche principale)
- Purification et caractérisation spectroscopique (RMN, SM) des composés obtenus (tâche principale)
- Communication scientifique (présentations orales, rédaction d'articles) (tâche secondaire)
- Contribution à la vie technique du laboratoire aux côtés des autres personnels : (commande, entretien des machines, gestion des stocks et des déchets de réaction) (tâche secondaire)

Compétences

- Expérience demandée : thèse ou thèse +1 à 2 ans de postdoc
- Connaissances pratiques et théoriques en synthèse organique
- Des compétences en chimie/purification des composés lipidiques serait un atout
- Maîtrise des techniques d'analyses spectrales (RMN, SM, etc.).
- Maîtrise des outils informatiques en relation avec la chimie (cahier de labo électronique, logiciel de dessin, etc.)
- Des connaissances, au moins théoriques, en biologie/microbiologie/biochimie et en physique des ondes seraient considérées comme un plus.
- Capacité de s'intégrer/travailler/évoluer dans un environnement pluridisciplinaire à l'interface de la chimie, de la biologie et de la physique.
- Bonne connaissance de la langue anglaise (lu, écrite, parlée, niv. B2 min).

Contexte de travail

L'équipe "Métaux et Microorganismes : Biologie, Chimie et Applications" (MMBCA) membre de l'UMR7242 Biotechnologie et Signalisation Cellulaire est localisée à l'Ecole Supérieure de Biotechnologie de Strasbourg (ESBS) sise au pôle d'innovation d'Illkirch (10 km du centre-ville de Strasbourg). Cette équipe est constituée de chimistes et de biologistes (20 personnes dont 9 permanents) développant des thématiques de recherche à l'interface de la biologie et de la chimie en se focalisant particulièrement sur l'homéostasie du fer chez les bactéries pathogènes. Dans ce contexte, l'axe de recherche dédié au ciblage de systèmes supramoléculaires lipidiques par les métabolites bactériens est actuellement en plein essor. L'équipe dispose de deux laboratoires de chimie. Chaque chercheur a à sa disposition pour son usage propre une hotte, un évaporateur rotatif et une pompe à membrane. Chacun des deux laboratoires est équipé d'un système de purification automatisé (Chromatoflash). Une HPLC, un cryostat (-40°C) et un réacteur microonde sont en accès commun. Le service d'analyse (RMN, SM) se situe dans un bâtiment proche.

Contraintes et risques

Risques inhérents à la pratiques de la chimie organique de synthèse. Déplacements et séjours (sup. à deux semaines) chez notre collaborateur à l'Erasmus Medical Center (Rotterdam, Pays-Bas).

Informations complémentaires

La résistance aux antibiotiques est un phénomène qui prends de l'ampleur et constituera un défi sanitaire majeur dans les décennies à venir. La mise au point de nouvelles stratégies permettant de lutter contre les infections est donc une urgente nécessité notamment pour pouvoir éliminer les biofilms bactériens infectant les systèmes médicaux implantés (cathéters, chambres implantables, prothèses, valves cardiaques). Ainsi l'utilisation du son pour détruire les bactéries et leurs biofilms (sonobactéricidie) n'en est qu'à ses balbutiements et pourrait être une alternative à la chirurgie sur des patients déjà fragilisés. Des microbulles échogènes peuvent permettre de détecter le lieu de l'infection par échographie (agent de contraste) mais aussi à traiter l'infection. En effet sous l'effet d'un champ de pression ultrasonique, les microbulles vibrent et les forces de cisaillements générées disloquent bactéries et biofilms présents à proximité des microbulles. Cette technique présente pour l'instant le désavantage d'être peu spécifique des cellules bactériennes vs les cellules humaines. Afin d'accroitre le potentiel thérapeutique de cette approche nous souhaitons produire par synthèse des conjugués entre des métabolites bactériens et des phospholipides. C'est dans ce domaine que le poste de chercheur postdoctorant est proposé, sous la direction du Dr. Gaëtan Mislin (HDR Université de Strasbourg, DR CNRS). Les conjugués métabolite-phospholipides constitueront l'enveloppe des microbulles échogènes capables d'interagir plus spécifiquement et plus longuement avec les bactéries et le biofilm avec un impact limité sur les cellules du patient.

On en parle sur Twitter !