En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7232-DIDPEU-009 - Postdoct Neuroendocrinologie des poissons (H/F)

Postdoct Neuroendocrinologie des poissons (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7232-DIDPEU-009
Lieu de travail : BANYULS SUR MER
Date de publication : jeudi 19 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 600 et 2 900 € bruts mensuels (selon expérience)
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Comme chez de nombreux animaux, la métamorphose est une transition majeure du cycle de vie des poissons. Elle se manifeste par des changements écologiques, comportementaux, morphologiques et physiologiques, et est orchestrée par les hormones thyroïdiennes. Chez les poissons coralliens, tel le poisson clown, cette étape implique la perception de signaux environne-mentaux dans l'océan permettant aux larves pélagiques de localiser le récif et de s'y installer.
Les missions confiées au (à la) candidat(e) visent à décrire le lien entre l'environnement et la signalisation hormonale au cours de la métamorphose du poisson clown Amphiprion ocellaris, dont l'élevage est maitrisé à l'OOB. Il s'agit de comprendre comment les paramètres environnementaux sont intégrés au niveau de l'axe hypothalamo-hypophysaire-thyroïdien chez la larve et modulent la production des hormones thyroïdiennes orchestrant les changements métamorphiques.

Activités

- Elevage larvaire dans différentes conditions environnementales et identification de paramètres (lumière, température, signature chimique d'anémones ou de coraux…) impliqués dans l'activation de l'axe hypothalamo-hypophysaire thyroïdien.
- Analyse de profils transcriptomiques de cerveau de larves de poisson clown en cours de métamorphose, pour ces différentes conditions environnementales.
- Validation fonctionnelle des voies de signalisation neuroendocrines identifiées (qPCR, pharmacologie, ISH, ICC)

Compétences

- Solides connaissances en biologie du développement et neuroendocrinologie, ainsi qu'en bioinformatique, biologie moléculaire et cellulaire.
- Des notions de biologie marine, d'aquariologie de poisson marin seront appréciées (un niveau expérimentateur en expérimentation animale est un plus).

Contexte de travail

Le contrat proposé s'insère dans un projet ARN (2019-2022), SENSO, obtenu par l'équipe d'accueil (Eco/Evo/Devo, CNRS UMR BIOM, Banyuls/mer) en collaboration avec deux autres laboratoires nationaux (CRIOBE, EPHE Papete & Université de Perpignan et IGFL, Ecole Normale Supérieure de Lyon). Le contrat postdoctoral se déroulera principalement à l'Observatoire Océanologique de Banyuls sur mer (66), station marine sous la tutelle de Sorbonne Université et du CNRS, une structure dédiée à l'étude des sciences de la mer (200 personnes).

On en parle sur Twitter !