En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7209-THOCUC-002 - Post-doctorat (H/F) paléoneuroanatomie des chiens

Post-doctorat (H/F) paléoneuroanatomie des chiens

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 29 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doctorat (H/F) paléoneuroanatomie des chiens
Référence : UMR7209-THOCUC-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 8 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : rémunération brute mensuelle comprise en 3081 et 4757 euros bruts par mois.
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 5 à 10 années
Section(s) CN : Hommes et milieux : évolution, interactions

Missions

Le post-doctorat s’inscrit dans le programme de recherche du DIM PAMIR intitulé DogBrain « Bioarchéologie de l’évolution du cerveau des chiens » dirigé par Thomas Cucchi (BioArch) en collaboration avec ses partenaires Stéphane Frère (INRAP), Sandrine Ladevèze (CR2P), Antoine Balzeau (HNHP) et Florent Goussard (CR2P). Le/la post-doctorant(e) travaillera dans l’UMR 7209 du Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN). Ce projet a pour objectif de suivre l’évolution du cerveau du chien sur 10 000 ans de registre archéologique en Europe occidentale, depuis les premiers chiens épipaléolithiques jusqu’aux races contemporaines. Cette évolution neuroanatomique sera tracée en utilisant comme proxy des endocastes (c.a.d. l’empreinte du cerveau sur la boîte crânienne) en trois dimensions issues de tomographies à Rayons X (CT) de crânes sélectionnés. Des analyses multivariées permettront d’identifier les changements morpho-fonctionnels du cerveau et du crânes du chien au cours du temps et des dynamiques socio-culturelles. Cette approche bioarchéologique, en donnant accès à des éléments clefs de l’évolution du cerveau du chien au cours de l’histoire de sa domestication, renouvellera notre compréhension du rôle de l’humanité dans l’évolution du cerveau de l’un de ses animaux domestiques le plus proche.

Activités

Le/la chercheur(e) sera en charge (1) de la segmentation des données CT pour l’obtention de modèles 3D du crânes, des mandibules et de l’endocaste, (2) de l’acquisition des données de morphométrie géométrique 3D de ces trois éléments et de leur analyse statistique, (3) de la mise en base de données et de l'accessibilité des images 3D, (3) de la présentation et de la discussion des résultats avec le consortium du projet, (4) de l’encadrement d’un Master dans le cadre du contrat et 5) de la publication avec tous les partenaires d'au moins deux articles pour des revues interdisciplinaires de rang A en Open Acess et déposés sur la plateforme HAL.

Compétences

Le/la candidat(e), aura un profil issu des sciences de l’évolution et de la systématique avec spécialisation dans l’étude de l’évolution neuroanatomiques des mammifères terrestres et une formation très solide en acquisition/traitement des données d’imagerie assistée par ordinateur, en morphométrie géométrique 3D appliquée aux vestiges fossiles et en statistiques multivariées sous R.

Contexte de travail

Le/la chercheuse travaillera dans le laboratoire de bioarchéologie du MNHN (UMR 7209). Le laboratoire de bioarchéologie du Muséum National d’Histoire Naturelle, en cotutelle avec le CNRS, est reconnu internationalement pour ses recherches sur les interactions entre l’homme et son milieu au cours de l’Holocène et le développement méthodologique des approches bioarchéologiques de la domestication animale. Ce laboratoire bénéficie d’un plateau d’imagerie bioarchéologique (PIB) qui apportera tous les équipements et logiciels nécessaires au traitement et à la reconstruction des représentations numériques virtuels des endocrânes (Avizo et Geomagic) et à la collecte des données morphométriques en 3D sur ces derniers (Checkpoint). Dans ce laboratoire, le/la chercheur(e) pourra interagir avec de nombreux chercheurs et chercheuses travaillant sur les interactions homme-chiens au cours de l’histoire de la domestication que ce soit durant la préhistoire, la période Antique ou la période médiévale. Le/la chercheur(e) pourra présenter l’avancée de ses travaux dans le cadre de séminaires et de journées d’étude de l’Axe transversale de l’UMR « Bioarchéologie des socio-écosystèmes ».
Le/la chercheur(e) travaillera également en synergie avec les partenaires du projet, à savoir des paléontologues du CR2P (MNHN), spécialistes de l’évolution neuroanatomique des carnivores et de l’imagerie fossile et des paléoanthropologues d’HNHP (MNHN), spécialistes de l’évolution du cerveau humain.
Le/la chercheur(e) aura également accès à la plateforme de Tomographie à Rayon X CT-scan (AST RX) du MNHN pour numériser les collections de chiens et loups du MNHN.