En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-087 - Matériaux fOnctionneLs Innovants pour l'aERonautiquE (H/F)

Matériaux fOnctionneLs Innovants pour l'aERonautiquE (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 16 juin 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Intitulé de l'offre : Matériaux fOnctionneLs Innovants pour l'aERonautiquE (H/F)
Référence : UMR7198-MARTAI-087
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NANCY
Date de publication : vendredi 26 mai 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 7 août 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2.833,40€ brut, ajustable selon le niveau d'expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Chimie des matériaux, nanomatériaux et procédés

Missions

La démarche scientifique retenue repose sur la combinaison d'une approche basée sur des modélisations physiques multi-échelles et d'une approche expérimentale incluant la synthèse et la caractérisation aux différentes échelles spatiales de ces matériaux.

Activités

Les travaux envisagés nécessiteront la mise en place de simulations numériques à plusieurs échelles : - La modélisation à l'échelle atomique de l'interaction eau-surface à partir de calculs basés sur la théorie de la fonctionnelle de la densité (DFT). - La modélisation à l'échelle intermédiaire nanométrique-micrométrique à partir de simulations de dynamique moléculaire. Les systèmes considérés seront des systèmes modèles (slabs, systèmes avec des texturations de surface). Les résultats seront comparés aux résultats expérimentaux, à partir de données expérimentales de la littérature, ou issues de collaborations.

Compétences

- Théorie fonctionnelle de la densité - Dynamique moléculaire basée sur des potentiels d'interaction - Programmation en environnement Linux et Python

Contexte de travail

L'Institut Jean Lamour (IJL) est une unité mixte de recherche du CNRS (Institut de Chimie) et de l'Université de Lorraine, ppécialisé en science et ingénierie des matériaux et des procédés. L'IJL compte approximativement 200 chercheurs et enseignants-chercheurs, 100 personnels ingénieurs, techniciens, administratifs, 150 doctorants et 25 post-doctorants, et accueille environ 80 stagiaires par an. Il collabore avec plus de 150 partenaires industriels et ses collaborations académiques se déploient dans une trentaine de pays. La recherche et le développement de nouveaux matériaux à forte valeur ajoutée en rupture avec les matériaux existant constituent une préoccupation majeure des constructeurs aéronautiques. L'objectif est de faire émerger des produits différenciateurs par rapport à la concurrence. De tels matériaux doivent remplir au mieux certaines fonctions (matériaux dits fonctionnels) tout en satisfaisant à des contraintes propres au domaine aéronautique (limitation de la masse, robustesse des propriétés vis-à-vis de contraintes mécaniques et environnementales, durabilité, facilité de maintenance). Les progrès rapides réalisés ces dernières années dans le domaine de l'élaboration des matériaux et des outils de caractérisation et de modélisation laissent entrevoir la possibilité d'exploiter de nouveaux degrés de liberté à différentes échelles spatiales pour concevoir et développer ces matériaux fonctionnels. Dans ce contexte et pour pouvoir explorer ces nouveaux concepts de matériaux fonctionnels, un Laboratoire Commun de Recherche (LCR) baptisé MOLIERE (Matériaux fOnctionneLs Innovants pour l'aERonautiquE) a été créé officiellement. Il s'agit d'un laboratoire virtuel permettant à des chercheurs du monde académique et à des ingénieurs d'une industrie de travailler en coopération sur des axes thématiques définis en commun dans le cadre d'une feuille de route. Le LCR MOLIERE réunit Dassault Aviation, l'Institut de Physique et Chimie des Matériaux de Strasbourg (IPCMS) et l'Institut Jean Lamour (IJL).

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

/