En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7198-MARTAI-054 - Adsorption d'hydrogène à haute pression et séparation des gaz par adsorption à pression modulée (H/F)

Adsorption d'hydrogène à haute pression et séparation des gaz par adsorption à pression modulée (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : samedi 29 janvier 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7198-MARTAI-054
Lieu de travail : EPINAL
Date de publication : samedi 18 décembre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2959,46
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le ou la chercheur(e) intégrera l'équipe « Matériaux Biosourcés » de l'Institut Jean Lamour. Il ou elle travaillera sous la responsabilité de Vanessa Fierro (DR CNRS) dans le cadre du projet TALiSMAN2. Dans ce projet, la mission sera de synthétiser, tester et optimiser des matériaux poreux, principalement carbonés, pour les applications de stockage de l'hydrogène et séparation des gaz. On cherche donc un profil plutôt docteur en génie des procédés avec de l'expérience an synthèse et caractérisation de matériaux poreux.

Activités

Le ou la chercheur(e) sera responsable de la synthèse et de la caractérisation des matériaux et travaillera dans des expériences d'adsorption d'hydrogène à haute pression jusqu'à 14 MPa et dans une installation PSA couplée à un spectromètre de masse et un microchromatographe en phase gazeuse. Il ou elle
- travaillera dans le cadre d'un projet multidisciplinaire, offrant une opportunité exceptionnelle d'enrichir son expertise
- rédiger des rapports scientifiques, des publications de rang A et des brevets
- encadrer au moins un doctorant
- participer à des conférences et congrès internationaux où il/elle présentera les résultats de ses recherches.

Compétences

Le candidat doit avoir soutenu une thèse dans le domaine de l'adsorption des gaz et doit avoir une forte expérience dans la synthèse et la caractérisation des matériaux poreux, notamment des carbones. Il doit savoir rédiger parfaitement en anglais, l'objectif de l'étude étant de publier dans les meilleures revues du domaine. Un profil pratique est donc recherché, mais de solides bases théoriques en thermodynamique de l'adsorption des gaz sont nécessaires.

Contexte de travail

L'Institut Jean Lamour est une UMR ayant pour tutelles le CNRS et l'Université de Lorraine. Ses activités ont lieu sur trois sites géographiques : Nancy (Campus ARTEM, où l'essentiel des équipes sont regroupées), Epinal (Campus Bois, où se situe l'équipe d'accueil), et Metz (Campus Bridoux).Il regroupe environ 550 personnes. Voir https://ijl.univ-lorraine.fr/, et en particulier https://ijl.univ-lorraine.fr/recherche/departements-scientifiques/departement-nanomateriaux-electronique-et-vivant-n2ev/materiaux-bio-sources/

Contraintes et risques

Néant

Informations complémentaires

Contrat de 6 mois renouvelable jusqu'à un total de 12 mois.
Les candidatures devront être envoyées avant le 10 janvier 2022.

On en parle sur Twitter !