En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-199 - Chercheur postdoctoral pour la mesure de particules secondaires en hadronthérapie et radioprotection spatiale (H/F)

Chercheur postdoctoral pour la mesure de particules secondaires en hadronthérapie et radioprotection spatiale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 31 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur postdoctoral pour la mesure de particules secondaires en hadronthérapie et radioprotection spatiale (H/F)
Référence : UMR7178-REGSOM-199
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mercredi 10 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3021,50 et 4208,37 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Missions

L‘Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est impliqué depuis plusieurs années dans des projets de recherche en lien avec la mesure de particules secondaires pour la hadronthérapie et la radioprotection spatiale, notamment à travers le projet CLINM (Cross Sections for Light Ions and Neutrons Measurements). Le post-doctorant ou la post-doctorante sera recruté·e dans l’équipe DeSIS (Dosimétrie Simulation Instrumentation) de l’IPHC afin de travailler sur ce projet. Il ou elle sera en charge de mener les expériences sous faisceau pour le projet, et de l’analyse des données associées. Un travail de simulation au moyen de codes Monte-Carlo (Geant4) pour comparer les données obtenues avec les modélisations sera également mené.

Activités

Le post-doctorant ou la post-doctorante contribuera en particulier à différents aspects :
• Etudier des réactions nucléaires d’intérêt pour la hadronthérapie et la radioprotection spatiale
• Préparer des expériences sous faisceau auprès d’accélérateurs
• Analyser des données et développements de codes d’inter-comparaison (mesures et calculs)
• Effectuer des simulations Monte Carlo (Geant4, GATE) et comparer avec les données expérimentales
• Participer à des conférences et workshops

Compétences

• Possession d’un doctorat en physique subatomique ou médicale
• Bonnes connaissances en physique subatomique/médicale, instrumentation et analyse de données
• Expérience en programmation C/C++ et/ou PYTHON
• Des connaissances en simulation Monte-Carlo (Geant4 ou autre) seront appréciées
• Travail en équipe
• Maîtrise de la langue anglaise (lu, écrit, parlé) de niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Contexte de travail

L'Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN (IPHC), unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l'instrumentation scientifique. L'IPHC est structuré en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents (H/F) dont 257 agents permanents (soit 119 chercheurs et enseignants-chercheurs et 138 ingénieurs et techniciens H/F), 46 agents en CDD et 102 doctorants H/F.
Le post-doctorant ou la post-doctorante sera sous la supervision du Dr Marie Vanstalle du groupe DeSIs composé de 3 enseignants-chercheurs, 1 chercheur, 1 chercheuse en CDD, 2 doctorants et 3 ingénieurs.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Informations complémentaires

La candidature doit comprendre une lettre de motivation expliquant votre intérêt et votre capacité à mener à bien le projet, un CV complet et une liste de publications.