En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-198 - Postdoctorant en nanomédecine (H/F)

Postdoctorant en nanomédecine (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 29 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Postdoctorant en nanomédecine (H/F)
Référence : UMR7178-REGSOM-198
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 8 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 2 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 3021,50 et 4208,37 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Chimie de coordination, catalyse et procédés, interfaces

Missions

L'elesclomol est l'une des premières molécules thérapeutiques identifiées utilisant le mécanisme de la cuproptose (Tsvetkov, Detappe et al., Nat Chem Biol 2019). Spécifiquement, c'est un ionophore de cuivre initialement développé comme adjuvant chimiothérapeutique. L’elesclomol forme un complexe 1:1 avec le Cu(II) présent à l'extérieur de la cellule, permettant un transport rapide du cuivre vers les mitochondries pour ensuite le libérer lors de sa réduction en Cu(I) par FDX1. Les complexes elesclomol-Cu(II) conduisent ainsi à la mort cellulaire par divers mécanismes, notamment la génération de stress oxydatif, le ciblage des mitochondries métaboliquement actives, la perturbation de l'homéostasie du fer, la promotion de la ferroptose et l'induction de la cuproptose. Bien qu'il ait été évalué dans des essais cliniques contre le mélanome, la leucémie myéloïde aiguë et d'autres cancers, la limite de solubilité de la molécule entrave son utilisation optimale. Ainsi, malgré un profil de sécurité élevé, les défis pharmacocinétiques limitent son utilisation. L'amélioration de sa solubilité, qui aurait un impact sur sa pharmacocinétique, est donc nécessaire pour espérer en faire une molécule thérapeutique avec un potentiel clinique.
Basé sur nos résultats préliminaires justifiant la possibilité de développer des analogues à l’elesclomol sous forme soluble, ce projet a pour but de développer une nouvelle molécule thérapeutique basé sur l’utilisation des propriétés de transport du cuivre de l’elesclomol en le pré-fonctionnalisant avec du 64Cu. Cette modification permettrait d’utiliser cette nouvelle molécule comme agent diagnostique pour monitorer son ciblage actif par imagerie TEP, tout en utilisant les propriétés thérapeutiques du 64Cu et de l’elesclomol. Ce projet se concentrera sur une preuve de concept dans le myélome multiple, un model initialement validé comme sensible à l’elesclomol (Tsvetkov, Detappe et al., Nat Chem Biol 2019).

Activités

- Développement de protocoles synthétiques pour concevoir de nouvelles molécules organiques et des complexes de coordination avec des protocoles de purification.
- Caractérisation des molécules nouvellement synthétisées (RMN, spectrométrie de masse, IR, ab-sorption UV-Vis).
- Développer de nouveaux protocoles de marquage avec des éléments radioactifs pour l'imagerie TEP.
- Élaboration de protocoles pour les expériences de culture cellulaire visant à délimiter les propriétés pharmacologiques des molécules.
- Participation à des conférences et à des ateliers.
- Effectuer des recherches dans la littérature sur le sujet et les domaines connexes.
- Rédiger des rapports et communiquer en français et en anglais (de niveau B2 selon le cadre de selon le cadre européen commun de reference)

Compétences

- Posséder un doctorat en chimie organique ou de coordination.
- Avoir de bonnes connaissances en radiochimie et/ou en modalités d'imagerie.
- Avoir de solides connaissances en chimie organique et de coordination, en radiochimie et en biologie cellulaire.
- Effectuer des recherches bibliographiques et être capable de rédiger des rapports oraux ou écrits en français et en anglais (de niveau B2 selon le cadre de selon le cadre européen commun de référence).

Contexte de travail

L’Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN (IPHC), unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l’Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l’instrumentation scientifique. L'IPHC est structuré en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents (H/F) dont 257 agents permanents (soit 119 chercheurs et enseignants-chercheurs et 138 ingénieurs et techniciens H/F), 46 agents en CDD et 102 doctorants H/F.

Le post-doctorant ou la post-doctorante travaillera au sein du groupe de Loic Charbonnière à l'IPHC et d'Alexandre Detappe à l'Institut de Cancérologie Strasbourg Europe.
L'équipe de synthèse pour l'analyse (équipe SynPA) de l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est actuellement composée de 2 chercheurs du CNRS, 2 professeurs assistants de l'université et 2 ingénieurs du CNRS comme personnel permanent, et de 5 doctorants, un post-doctorant et 2 étudiants en master. Le laboratoire à l'ICANS est composé de 4 post-doctorants, 5 doctorants, 1 responsable de laboratoire, plusieurs étudiants de master 2 et 4 médecins.
La collaboration entre les deux laboratoires vise à développer de nouveaux systèmes de délivrance de médicaments, des conjugués anticorps-médicaments, des immuno-nanothérapies avec pour objectif ultime de traduire ces découvertes en clinique par le biais de l'Institut de Cancérologie Strasbourg Europe. Le post-doctorant ou la post-doctorante bénéficiera d'un environnement dynamique avec divers horizons, permettant une recherche rapide.


Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Informations complémentaires

Le dossier de candidature doit inclure les documents suivants :
• Une lettre de motivation
• Un CV détaillé,
• Les résultats académiques des années de Master (pour les semestres complétés)
• Lettres de recommandation envoyée directement par les référents (non obligatoire)