En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-191 - Ingénieur de recherche chef de projet (H/F)

Ingénieur de recherche chef de projet (H/F)


Date Limite Candidature : mardi 25 juin 2024 00:00:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Ingénieur de recherche chef de projet (H/F)
Référence : UMR7178-REGSOM-191
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 13 mai 2024
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2810,67 et 2970,29 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
BAP : Sciences Humaines et Sociales
Emploi type : Ingénieur-e de recherche en production, traitement et analyse de données

Missions

L‘Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (IPHC) est partenaire depuis 2022 du projet Interreg CO2Inno (Laboratoire vivant pour une région d’innovation pilote neutre en CO2) portant sur la transition énergétique de la région du Rhin-supérieur. Dans le cadre de ce projet, un groupe de travail pluridisciplinaire de l’Université de Strasbourg, de l’Université de Haute-Alsace et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) s’intéresse à la question du démantèlement de la centrale nucléaire de Fessenheim. Il s’agit plus spécifiquement de mieux définir les approches et les outils propres au monde académique sur la problématique du démantèlement, et de réfléchir à leur complémentarité avec le cadre défini par les acteurs industriels, réglementaires, politiques ou encore civils. Ce travail de réflexion se fait en lien étroit avec l’Observatoire Homme Milieu (OHM) Fessenheim, outils d’étude du socio-écosystème et de ses évolutions suite à la fermeture du centre nucléaire de production d’électricité.

Le candidat ou la candidate travaillera principalement à la rédaction d’un livre blanc pour la définition d’un observatoire académique du démantèlement des installations nucléaires. Cet observatoire s’intéressera, dans une approche fortement pluridisciplinaire, à la production, à la mobilisation, à l’archivage et à l’exploitation de données permettant une meilleure compréhension de la transformation des socio-écosystèmes associés à ces sites. Il s'agira entre autres de s’interroger sur les indicateurs, les temporalités ou encore les perspectives d'analyse à privilégier. Ce travail de réflexion prendra place dans le contexte du projet européen CO2Inno, associé à un contexte local très riche (EUCOR, OHM Fessenheim, FERED, …).

Activités

• Organiser et conduire le travail de définition d’un observatoire académique du démantèlement
• Faire un état de l’art des travaux de recherche académiques sur le suivi du démantèlement
• Avoir des relations avec les représentants des collectivités territoriales, du monde socio-économique, et des collaborations transfrontalières
• Participer aux séminaires, ateliers, colloques sur la thématique du démantèlement
• Rédiger un livre blanc


Compétences

- Titulaire d’un Doctorat en sciences ou en sciences humaines et sociales avec une ouverture scientifique large, complété idéalement par une expérience dans un milieu académique (recherche/enseignement supérieur) ou d’autres milieux professionnels pour lesquels l’expertise de management scientifique est requise.
- Connaitre le cadre réglementaire du démantèlement des centres nucléaires de production d’électricité
- Posséder de très bonnes aptitudes rédactionnelles et relationnelles.
- Disposer d’une rigueur et d’une organisation permettant d’être à l’aise dans la gestion de projets complexes et multi-acteurs, et dans l’animation de groupes pluridisciplinaires.
- Maitriser l’anglais à l’écrit et à l’oral de niveau B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Contexte de travail

L'Institut Pluridisciplinaire Hubert CURIEN (IPHC), unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l'instrumentation scientifique. L'IPHC est structuré en 3 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents (H/F) dont 257 agents permanents (soit 119 chercheurs et enseignants-chercheurs et 138 ingénieurs et techniciens H/F), 46 agents en CDD et 102 doctorants H/F.
Le candidat ou la candidate sera sous la supervision de Nicolas Arbor, maitre de conférences à l’IPHC. Il/elle sera également intégré(e) à l’Observatoire Homme Milieu (OHM) Fessenheim, dispositif de recherche mis en place par le CNRS pour le suivi du démantèlement de Fessenheim.