En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7178-REGSOM-126 - H/F Postdoctorant-e en modélisation de détecteur pour les neutrons

H/F Postdoctorant-e en modélisation de détecteur pour les neutrons

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 7 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7178-REGSOM-126
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mardi 27 septembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 novembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2833 et 4003 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la postdoctorant-e modélisera la fonction de réponse d'un détecteur de neutron portable composé d'un masque codé couplé à un photodétecteur en fonction de l'angle d'incidence du proton de recul et de son énergie en utilisant les outils de simulations Geant4 et Gate basés sur les méthodes Monte Carlo. Dans le processus de modélisation, Le/la postdoctorant-e intégrera des tables pré-calculées ou mesurées sur le cyclotron Cyrcé de l'IPHC.

Activités

- Effectuer des simulations de la fonction de réponse de détecteurs qui complèteraient des mesures réalisées au Cyclotron Cyrcé de l'IPHC. Les mesures et les simulations permettront d'avoir des tables de la fonction de réponse du détecteur en fonction de l'énergie et de l'angle d'incidence des neutrons détectés.

- Simuler et valider avec les outils Gate/Geant4 en prenant en compte la propagation des photons optiques dans le photodétecteur.

Compétences

- Maîtrise de la programmation en langage C/C++, ROOT, python et/ou Matlab.
- Une bonne connaissance des principes d'interactions particule-matière et détecteurs.
- Expérience en simulation Monte-Carlo.
- Capacité à travailler en équipe.
- Niveau d'anglais B2 selon le cadre européen commun de référence pour les langues

Contexte de travail

L'IPHC, unité mixte de recherche sous cotutelle du CNRS et de l'Université de Strasbourg (UMR7178), est un laboratoire pluridisciplinaire où des équipes de recherche de cultures scientifiques différentes (écologie, physiologie et éthologie, chimie et physique subatomique) développent des programmes de très haut niveau avec pour socle l'instrumentation scientifique. L'IPHC est structuré en 4 départements et comptabilise un effectif total de 393 agents-es dont 257 agents-es permanents-es (soit 119 chercheurs-ses et enseignants-es/chercheurs-ses et 138 ingénieurs et techniciens), 46 agents-es en CDD et 90 doctorants-es.

Le poste est financé par l'Agence National de la Recherche (ANR) dans le cadre du projet INET (Imageur de NEutron Transportable) qui regroupe plusieurs instituts : le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA) (https://www.cea.fr), ORANO (https://www.orano.group/fr) et l'Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien (https://www.iphc.cnrs.fr).
Le but du projet INET est de développer un imageur de neutrons transportable pour des applications de radioprotection et de sécurité. La recherche et le développement dans le cadre de ce projet vise à couvrir toutes les étapes allant de la conception jusqu'au prototypage en passant par des campagnes de test, de caractérisation et de validation.
Le/la postdoctorant-e travaillera sous la responsabilité de Monsieur Ziad EL BITAR dans le groupe Picsel qui une grande expertise dans les détecteurs à base de capteurs CMOS.
Le groupe Picsel est composé de 3 chercheurs permanents, 2 post-doctorants, un ingénieur et 1 doctorant.

Contraintes et risques

Participation à la caractérisation du détecteur au cyclotron Cyrcé à l'IPHC ainsi qu'à des réunions nécessitant des déplacements en dehors de Strasbourg.

On en parle sur Twitter !