En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7154-REBHYA-010 - Chef de projet ou expert en conception ou intégration d'instruments scientifiques (H/F)

Chef de projet ou expert en conception ou intégration d'instruments scientifiques (H/F)


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7154-REBHYA-010
Lieu de travail : ST PIERRE
Date de publication : vendredi 19 avril 2019
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 17 juin 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2 249,97€ brut par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ingénieur a pour mission de coordonner les développements et la maintenance des réseaux de
surveillance sismologiques et volcanologiques (stations de terrain permanentes et autonomes). Il est le
responsable des chaînes d'acquisition et de pré-traitement des données et il en garantit leurs qualités.
Pour se faire il s'appuie sur une équipe technique composé d'un ingénieur informaticien et de trois
techniciens. À l'interface entre l'instrumentation et les systèmes d'acquisition informatique reposant sur
une technologie de virtualisation dite de “haute disponibilité”, l'ingénieur participe aux évolutions et
choix informatiques en collaboration avec l'ingénieur informaticien de l'observatoire, sous la direction
du directeur scientifique.

Activités

- Coordonner les développements, les installations, et la maintenance du parc instrumental de
capteurs (instruments géophysiques et géochimiques : sismomètres, GPS, inclinomètres,
conductimètres …) sur le terrain.
- Coordonner la gestion du réseau sismologique et géodésique transmis par VSAT avec
l'observatoire de la Guadeloupe et le SRC de Trinidad et Tobago
- Piloter et contrôler les intégrations des systèmes et sous-systèmes instrumentaux ou
électroniques.
- Piloter et contrôler l'intervention de l'équipe technique et des entreprises (sous-traitants
externes) pour le maintient des réseaux de mesures à leur niveau le plus opérationnel.
- Valider et qualifier les données acquises en observatoire.
- Faire évoluer les chaînes d'acquisition existantes de l'observatoire pour mieux répondre aux
exigences scientifiques et de collecte de données.
- Rédiger des cahiers des charges techniques.
- Participer activement à la vie de l'observatoire: routines, astreintes, travaux manuels divers.
(Astreintes 7j/7) partagées entre plusieurs membres de l'observatoire).
- Participer et organiser des missions scientifiques ponctuelles de recherche.

Compétences

Compétences recuises :
- Avoir des connaissances approfondies théoriques et pratiques en électronique analogique et numérique et en instrumentation (systèmes embarqués numériques pour l'acquisition de données, analogique basse fréquence, conditionnement de capteurs).
- Connaissances et expériences sur le déploiement de capteurs géophysiques et en particulier sismologiques de terrain.
- Radio Communications: transmission radio analogique et numériques (UHF, VHF , 2.4Ghz, 5Ghz, satellite VSAT).
- Mettre en œuvre des outils et méthodes de traitement numérique ou analogique du signal.
- Connaissance en CEM (protection foudre)
- Informatique: Linux, programmation, réseaux LAN et protocoles de communication Wifi 802.11
- Appliquer les techniques de management d'équipe, de communication, d'animation de réunion, de vulgarisation.
- Bon sens pratique et manuel sur le terrain.
- Connaissance générale des règles de base de la gestion financière et comptable, et la réglementation des marchés publics.
- Assez bonne maîtrise de l'anglais.

Compétences appréciées :
Avoir une expérience ou des connaissances sur les courants forts et groupes électrogènes.
Connaître les règles d'hygiène et de sécurité concernant le travail de terrain.

BAC +5 (master , ingénieur ou équivalent)
au moins 3 ans d'expérience

Contexte de travail

La personne recrutée sera affectée en Martinique sous la responsabilité de la Directrice de l'Observatoire volcanologique et sismologique de Martinique(OVSM).
Le travail y est varié et pluridisciplinaire, en laboratoire et en environnement naturel.
Depuis plusieurs années, l'observatoire volcanologique et sismologique de Martinique modernise ses stations de mesure géophysiques avec des technologies basées sur l'informatique embarquée et des transmissions de données en IP (satellite-VSAT, WiFi, VPN, Internet).
Cette modernisation s'inscrit dans le cadre de la surveillance sismologique dans l'arc des petites Antilles avec Trinidad et Tobago (Seismic Research Centre – UWI-SRC), et de la participation des observatoires volcanologiques et sismologiques des Antilles (Martinique et Guadeloupe) au système d'alerte aux tsunamis du bassin caribéen (SATCar) sous le parrainage de l'UNESCO.

Les ingénieurs en instrumentation géophysique de Martinique et Guadeloupe participent aux groupes de travail relatifs à l'instrumentation scientifique du SATCar avec les nombreux acteurs caribéens.
Un nouvel observatoire a été livré en février 2019 et le déménagement est en cours depuis le mois de mars.
Le déménagement et la réinstallation des équipements techniques (informatique, ateliers, antennes, récepteurs, laboratoires)dans un observatoire neuf sera le premier défi à relever dans la prise de fonction de l'agent.
Ce nouvel observatoire est la plateforme d'un projet ambitieux régional qui vise à en élargir son champs d'action en mer grâce à un projet Interreg de plusieurs millions d'euros.

Contraintes et risques

Ce poste requiert une bonne condition physique (marche et portage en terrain montagneux) et un relationnel adapté à un travail en équipe restreinte. De plus elle participera aux astreintes 7j/7 partagées entre certains membres de l'observatoire et des missions scientifiques.

On en parle sur Twitter !