En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7095-SEBREN-003 - Chercheur postdoctoral en cosmologie primordiale et physique des hautes énergies H/F

Chercheur postdoctoral en cosmologie primordiale et physique des hautes énergies H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7095-SEBREN-003
Lieu de travail : PARIS 14
Date de publication : lundi 30 septembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2695 et 4020 € bruts mensuels environ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'Institut d'Astrophysique de Paris (IAP) recherche un chercheur post-doctoral dans le domaine de la cosmologie primordiale et de la physique théorique des hautes énergies, pour un poste de 2 ans commençant à l'automne 2020 (possibilité de débuter avant, et troisième année possible selon ressources financières). Le salaire dépend de l'expérience et inclut une couverture sociale. Un budget conséquent est disponible pour les missions à l'étranger et en France, l'équipement et les frais de publication.

Activités

Le recrutement est effectué dans le cadre du projet ERC GEODESI. Son but est de déterminer les conséquences théoriques et observationnelles de la déstabilisation géométrique de l'inflation, une instabilité des modèles inflationnaires aux conséquences importantes pour la cosmologie et la physique théorique des hautes énergies.

Compétences

Les candidats doivent avoir obtenu un doctorat en physique au moment de la prise de poste. Les candidats avec des intérêts scientifiques dans le domaine de la cosmologie primordiale au sens large sont invités à postuler, y compris les physiciens des hautes énergies intéressés par les aspects cosmologiques. Les thèmes de recherche du groupe incluent notamment : inflation et espace des champs courbe, contraintes sur la physique des hautes énergies, inflation stochastique, simulations numériques sur réseau, (p)réchauffement, conjectures de swampland, inflation et matrices aléatoires, non-gaussianités primordiales, trous noirs primordiaux, etc.

Contexte de travail

Les recherches seront menées au sein du groupe ERC de Sébastien Renaux-Petel à l'Institut d'Astrophysique de Paris (IAP). L'IAP maintient un programme visiteur riche et organise régulièrement des ateliers et des conférences. Le chercheur sera immergé dans un environnement de recherche réputé à l'international offrant des ressources informatiques et intellectuelles riches et jouant un rôle majeur dans plusieurs grands programmes observationnels (Planck et Euclid par exemple). Il profitera également de la grande communauté en cosmologie/astrophysique et physique théorique présente en région parisienne.

Informations complémentaires

Le dossier, constitué d'un CV, une lettre de motivation, une liste de publication et une description des intérêts de recherche, dois être soumis dans un fichier pdf unique, via le site web emploi.cnrs.fr. De plus, 3 lettres de recommandation devront être envoyées directement à iap.erc.2019@gmail.com. La candidature devra être reçue avant le 1er décembre 2019.

On en parle sur Twitter !