En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7093-MARPED-001 - Post-doc 2 ans en écologie marine et recherche sur les microplastiques (H/F)

Post-doc 2 ans en écologie marine et recherche sur les microplastiques (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 8 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR7093-MARPED-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VILLEFRANCHE SUR MER
Date de publication : mercredi 18 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2833.40 € à 3257.06€.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous recherchons un/une candidat/e spécialisé en écologie marine et sur les microplastiques. La recherche post-doc sera développée dans le cadre du projet européen H2020 LABPLAS (Land-Based Solutions of Plastics in the Sea https://labplas.eu). Le consortium impliquant 16 partenaires et 8 pays européens (PI : CIM-UVIGO), vise à renforcer les capacités d'échantillonnage, d'analyse et quantification des plastiques pour évaluer leurs interactions avec les compartiments environnementaux (air, eau, sédiments) et les cycles naturels, afin de développer des modèles innovants et évolutifs pour déterminer le devenir, les effets et les risques des plastiques. Les recherches développées par le/la candidat/e conduira à une interaction au sein des autres work-packages du projet et favorisera les synergies potentielles entre les parties. Il/elle sera impliqué dans tous les aspects scientifiques du projet et participera à des ateliers et des réunions.

Activités

Le/la candidat/e retenu développera des recherches originales liées aux sujets suivants dans lesquels le laboratoire est impliqué :
(i) Interaction des microplastiques avec le zooplancton : il s'agit d'analyser les données sur les niveaux de plastique et de zooplancton lors de campagnes en mer du Nord, notamment dans les estuaires de l'Elbe et de la Tamise, afin de développer un indicateur " ratio plastique:zooplancton " pour rendre compte du bon état de pollution de la mer (GES). Les données acquises au cours du projet seront comparées aux bases données existantes des expéditions Tara Microplastic 2019 dans les eaux européennes et Tara Mediterranean 2014 en mer Méditerranée, afin de mieux évaluer l'ingestion potentielle de microplastiques par le biota. Ces données permettront le développement d'une base de données européenne afin de mieux évaluer cette menace et de développer des outils de gestion pour la mise en place d'une surveillance des microplastiques marins. A cette fin, le/la candidat/e aura accès aux analyses en cours du ZooScan (utilisé au laboratoire pour analyser le plastique et le zooplancton) ainsi qu'aux logiciels associés, tels que ZooProcess et EcoTaxa.
(ii) Analyse des données expérimentales sur les taux d'ascension et de sédimentation des particules dans des expériences d'incubation in situ des plastiques.
(iii) Le chercheur/se postdoctoral participera également avec l'équipe à des expériences sur le terrain et en laboratoire, notamment sur l'ingestion de plastique par le zooplancton et les taux de descente du plastique avec le biofilm.

Compétences

Expérience en biologie marine et en analyse de données à partir d'échantillons de laboratoire et de terrain. Des compétences en statistique et en analyse de données à l'aide du langage statistique MATLAB seront utiles.
Le/la candidat/e doit également posséder des compétences en matière de rédaction et de présentation scientifiques, parler couramment l'anglais et être capable de travailler en équipe.

Contexte de travail

Le LOV est un laboratoire de recherche de haut niveau en sciences marines de l'Université de la Sorbonne (https://www.sorbonne-universite.fr) et du CNRS (Agence nationale française). Le LOV dispose d'un personnel permanent de 38 scientifiques et 20 techniciens de recherche travaillant dans de nombreux domaines multidisciplinaires de l'océanographie biologique, physique et chimique. Le candidat rejoindra l'équipe COMPLEx (https://lov.imev-mer.fr/web/team-complex/) spécialisée dans l'étude de l'écologie du plancton marin, la classification automatique d'images, l'analyse numérique et sur la pollution plastique. En plus de caractériser l'abondance des plastiques, l'équipe s'intéresse à l'impact de cette pollution sur le réseau trophique marin et à la diversité de la plastisphère, un nouvel écosystème créé par l'Homme et qui interagit avec les écosystèmes naturels. Le but ultime de ces études est de proposer une vision plus fonctionnelle de l'écosystème marin et de mieux comprendre comment cette pollution affecte les services écosystémiques entraînant des dommages à la vie marine et des conséquences potentielles pour la santé humaine.

On en parle sur Twitter !