En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7083-GUIGIN-002 - Postdoc (H/F) – Programmation moléculaire pour la détection de signatures microARN

Postdoc (H/F) – Programmation moléculaire pour la détection de signatures microARN

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 23 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7083-GUIGIN-002
Lieu de travail : PARIS 05
Date de publication : lundi 12 juillet 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 32-47 k€ selon la grille de rémunération du CNRS
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Notre équipe est à la recherche d'un.e postdoctorant.e motivé.e pour travailler au développement de technologies de détection de microARN. Le poste, financé par une bourse européenne ERC Starting Grant, est ouvert dans le laboratoire Gulliver (ESPCI Paris, Université PSL, au cœur de Paris). Le projet a pour but de combiner des concepts de programmation moléculaire et des techniques microfluidiques pour créer la prochaine génération de tests de détection de microARN.

Information projet : https://blog.espci.fr/guillaumegines/erc-mop-mip/
Publications d'intérêt: https://blog.espci.fr/guillaumegines/publications/

Activités

Les microARN sont de courts brins d'ARN endogènes qui régulent finement l'expression des gènes par des mécanismes post-transcriptionnels. Relargué par les cellules dans les fluides biologiques, ces biomolécules sont considérées comme des biomarqueurs cliniques prometteurs, sondables dans les biopsies liquides. Des enjeux analytiques restent toutefois à adresser, incluant la sensibilité, la spécificité, la précision et le multiplexage des méthodes de mesure.
Le/la candidat.e travaillera sur la conception et l'implémentation expérimentale de circuits biochimiques sophistiqués (programmes moléculaires) capables de reconnaître des signatures microARN pathologiques. Il/elle s'appuiera sur la longue expertise du laboratoire dans l'assemblage de programmes moléculaires capables de traiter de l'information à partir d'oligonucléotides et d'enzymes. Les objectifs du projet sont i) d'étudier la littérature scientifique pour déterminer les signatures microARN pertinentes, ii) de concevoir et optimiser des classifieurs de microARN et iii) valider cette approches sur des échantillons cliniques.
Activités :
- Veille bibliographique et compilation de données
- Planification et réalisation d'expériences de biologie moléculaire (assemblage de réseaux de réactions biochimiques complexes)
- Analyse de donnée et rédaction de cahier de laboratoire
- Mise en forme des données et communication régulières avec l'équipe de recherche
- Communication scientifique (rédaction de publications scientifiques, participation à des conférences)

Compétences

Doctorat en biochimie, biologie moléculaire ou domaine connexe
- Le/la candidat.e devra avoir une solide expérience en techniques de biologie moléculaire (dosages enzymatiques, amplification d'ADN, extraction d'ARN, microscopie…) et idéalement une bonne connaissance des biotechnologies ADN (systèmes d'amplification isothermes, nanotechnologies ADN, ...)
- D'excellentes compétences en communication en anglais écrit et oral sont attendues
- Le/la candidat.e retenu.e devra naviguer dans un environnement hautement interdisciplinaire.
- Une expérience préalable dans le domaine de la programmation moléculaire ou de l'apprentissage machine sera un plus.

Contexte de travail

https://www.gulliver.espci.fr/?-home-

On en parle sur Twitter !