En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7057-CARPHI-011 - Post-doctorat (H/F) - Thème : Instabilités élastiques de matériaux caoutchoutiques en extrusion

Post-doctorat (H/F) - Thème : Instabilités élastiques de matériaux caoutchoutiques en extrusion

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 25 mai 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR7057-CARPHI-011
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mardi 4 mai 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut CNRS 2730 euros environ
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'extrusion est une étape clé dans la mise en forme des matériaux polymères pour la conception des matériaux caoutchoutiques et plus spécifiquement dans le domaine des pneumatiques. Actuellement, les formulations des matériaux des bandes de roulement pneumatique évoluent fortement en vue de diminuer la résistance au roulement. Toutefois, certaines formulations induisent l'apparition de défauts
d'aspect non acceptables en performance industrielle. Différentes études ont mis en évidence l'apparition d'instabilités d'origine élastique lors des écoulements de gommes dans les procédés qui induisent ces défauts d'aspect à l'extrusion. Une façon de sécuriser cette étape est de mieux comprendre les relations qui existent entre les matériaux utilisés et le procédé de mise en forme.

Activités

L'objectif de ce post-doctorat est de caractériser quantitativement ces instabilités d'écoulement de façon non invasive en utilisant une technique de vélocimétrie ultrasonore. Il s'agira dans un premier temps de mettre en place le dispositif expérimental sur une extrudeuse de laboratoire puis de caractériser la structure des écoulements lors du procédé d'extrusion. Ce dispositif nous permettra d'identifier
les matériaux les plus sensibles en fonction de leur formulation et de la sollicitation mécanique apportée par le procédé.

Compétences

Profil et expertise : chercheur débutant avec moins de 2 ans d'expérience après le doctorat ayant des compétences dans les domaines suivants : matériaux polymères, mécanique des fluides, rhéologie, instrumentation.

Contexte de travail

Laboratoire Matière et Systèmes Complexes (Université de Paris/CNRS),
Michelin.

Contraintes et risques

Cette étude sera réalisée dans le cadre d'une collaboration entre Sébastien Manneville du Laboratoire de Physique de l'ENS de Lyon, Sandra Lerouge du Laboratoire Matière et Systèmes Complexes de l'Université de Paris et la MFPM sur le site R&D de Ladoux. Ce post-doctorat, d'une durée de 6 mois, se déroulera principalement sur le site Michelin de Ladoux à Clermont-Ferrand.

On en parle sur Twitter !