En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR7050-BASDAO-011 - Post-doctorat – Sciences Politiques, études électorales, sociologie, économie/économétrie, démographie, sciences de l’éducation (H/F)

Post-doctorat – Sciences Politiques, études électorales, sociologie, économie/économétrie, démographie, sciences de l’éducation (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 29 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Post-doctorat – Sciences Politiques, études électorales, sociologie, économie/économétrie, démographie, sciences de l’éducation (H/F)
Référence : UMR7050-BASDAO-011
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PARIS 07
Date de publication : lundi 8 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 4166,70 € brut
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : 1 à 4 années
Section(s) CN : Politique, pouvoir, organisation

Missions

Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR), avec le soutien du CNRS et en lien avec le Centre de recherche français à Jérusalem (CRFJ) et le Centre de recherches internationales (CERI/Sciences Po), propose une allocation postdoctorale d’un an à une chercheuse ou un chercheur souhaitant développer une recherche sur les dynamiques partisanes et électorales en Israël.
Le chercheur ou la chercheuse sera accueilli(e) au laboratoire CERI (Science Po, CNRS, UMR 7050) à Paris. Il ou elle bénéficiera, durant la même période, de crédits de mobilité (frais de voyage, d’hébergement et de terrain) plafonnés à 2000 euros/mois pour 6 mois maximum, afin de réaliser une ou plusieurs phases de terrain en Israël, en accueil au CRFJ.
La personne, recrutée pour un an à partir du 1er octobre 2024, mènera ses activités sous la responsabilité de Alain Dieckhoff
chercheur au CERI, DR CNRS et François-Xavier Fauvelle, directeur du CRFJ.

Activités

Description des activités
Les activités du chercheur ou de la chercheuse consisteront à poursuivre ou développer une recherche en sciences sociales (sciences politiques, études électorales, économie/économétrie, sociologie, démographie, sciences de l’éducation…) portant sur les dynamiques partisanes et électorales en Israël. Cette thématique inclut : les dynamiques démographiques, politiques et électorales au sein de la société israélienne; les ressorts de la mobilisation partisane, les ressorts sociologiques et économiques de la participation et des choix électoraux ; les courants et réalignements idéologiques au sein de la société, au regard des questions liées aux politiques publiques, au rôle social de l’armée, à la perception de la légitimité des gouvernants, à la gouvernance et à l’état de droit, à l’histoire et aux significations du sionisme, à la diversité ethnique et confessionnelle de la société, aux rapports entre citoyenneté et judaïsme en Israël ; les ressorts éducatifs et culturels des choix électoraux relatifs à la sécurité d’Israël, à la coexistence avec les Palestiniens, et aux perspectives de cohabitation d’Israël avec un État palestinien.
Le projet de recherche portera sur l’une ou plusieurs des questions énoncées plus haut.
Pendant la durée du CDD, le candidat participera aux activités du CERI et aux activités du CRFJ (pendant les périodes de mission en Israël).

Compétences

La ou le candidat, doté(e) d’un doctorat en sciences sociales (sciences politiques, études électorales, économie/économétrie, sociologie, démographie, sciences de l’éducation...), aura entre 2 et 7 ans d’ancienneté après la thèse. Il ou elle accompagnera sa candidature d’un projet de recherche portant sur l’une ou plusieurs des questions énoncées plus haut. Le candidat ou la candidate, sans être nécessairement familier d’Israël, devra maîtriser soit les procédures de l’enquête de terrain, soit les outils pertinents de traitement des données. Elle ou il devra avoir un bilan de publications significatif par rapport à son ancienneté, avoir illustré sa faculté à publier des résultats dans des revues compétitives, et montrer de quelle façon ce contrat pourra contribuer à sa professionnalisation. Il ou elle devra être résident en France, indiquer les modalités de son travail de terrain en Israël, de sa participation aux activités scientifiques au CRFJ et des collaborations qu’elle ou il envisage avec au moins un partenaire SHS israélien ou basé en Israël. Aucun critère de nationalité ne s’applique.
Compétences linguistiques : Français (lu, écrit, parlé) ; Anglais (lu, écrit, parlé).

Contexte de travail

Le CDD chercheur sera affecté et accueilli au laboratoire CERI (Science Po, CNRS, UMR 7050) à Paris. Le CERI est une unité mixte de recherche (UMR) commune à Sciences Po et au CNRS. Il se consacre à l’étude de l’espace mondial par une double approche : les relations internationales et transnationales (interactions politiques, sociales, culturelles, économique des Etats et ou des fractures étatiques), et les aires régionales (évolutions politiques et sociales des pays ou régions du monde).
Le CRFJ est un centre de recherche appartenant au dispositif des UMIFREs, c’est-à-dire des laboratoires de recherche mixtes du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il est situé à Jérusalem (Israël le CRFJ déploie sa programmation scientifique annuelle en direction de toutes les disciplines de l’archéologie, des humanités et des sciences sociales ; il soutient les missions archéologiques françaises en Israël ; il œuvre au renforcement des coopérations académiques ; il exerce une veille sur les recherches françaises et européennes émergentes relatives à Israël ; il soutient les jeunes chercheuses et chercheurs ; il apporte son soutien à la formation par la recherche dans les deux pays et aux transferts de compétences entre les deux pays ; il contribue à la dissémination des résultats de la recherche. Son activité est examinée par son conseil scientifique.
Pendant la période du CDD, le chercheur bénéficiera, de crédits de mobilité (frais de voyage, d’hébergement et de terrain) plafonnés à 2000 euros/mois pour 6 mois maximum, afin de réaliser une ou plusieurs phases de terrain en Israël, en accueil au CRFJ.

Contraintes et risques

Le chercheur devra tenir compte des contraintes de sécurité propres à Israël.